Séries La série cartonne chez nous, mais ne plait pas forcément aux principaux concernés...

Devançant déjà Breaking Bad et Game of Thrones sur le site américain d'IMDb, Chernobyl connait un véritable succès aux Etats-Unis et en Europe. La série qui retrace la catastrophe nucléaire de 1986 ne plaît cependant pas à tout le monde en Russie. Accusé de partialité par la télévision d'Etat et les tabloïds russes, le show exagérerait selon eux le rôle néfaste des autorités soviétiques de l'époque. "Chernobyl n'a pas montré la partie la plus importante de l'histoire - notre victoire", a ainsi titré Komsomolskaya Pravda, un quotidien très populaire dans le pays de Vladimir Poutine. 

Pour remettre l'église au milieu du village, les Russes ont décidé de produire leur propre série narrant les dramatiques heures de la catastrophe. C'est la chaîne NTV qui diffusera les épisodes du show russe. Alors que HBO s'était basé sur des récits de survivants pour coller au mieux  à la réalité, le "Tchernobyl" de NTV prendra plus de libertés avec l'Histoire. Le scénario devrait en effet tourner autour d'un agent de la CIA envoyé à Pripyat, à 3 km de la centrale nucléaire, venu récupérer des renseignements et poursuivi par un agent de contre-espionnage russe. Des faits fictionnels qui, selon le réalisateur, ne changent rien au fait que la série "racontera aux téléspectateurs ce qui s'est réellement passé à l'époque". Toujours selon ce dernier, il y aurait en effet de nombreuses théories impliquant un agent des renseignements américains dans l'histoire de la catastrophe de Tchernobyl.

Si plusieurs médias se réjouissent de voir ainsi la vérité "rétablie", d'autres ont, au contraire, aimé la version donnée par HBO de l'événement historique. Un quotidien pro-gouvernement a même reconnu que cette dernière était plus "réaliste" que la plupart des films russes sur cette période. Pas sûr dès lors qu'ils apprécient énormément la nouvelle version russe à venir de la catastrophe nucléaire de 1986.