Fini le beau temps. Le ciel est gris, il pleut, il fait froid. Autant de raisons qui font que l’on préfère regarder une bonne série au chaud dans son canapé qu’une virée à l’extérieur. Avec Netflix, ceux qui ont choisi la première option vont être servis en ce mois d’octobre.

Emily in Paris

Depuis le 2 octobre dernier, les abonnés peuvent suivre les aventures d’Emily (Lily Collins), une jeune Américaine d’une vingtaine d’années partie s’installer à Paris pour démarrer un nouveau job dans le marketing qui s’annonce plus rude qu’elle ne l’avait imaginé. Créée par Darren Star, scénariste et réalisateur des séries à succès Beverly Hills 90210 ou encore Sex and the city, Emily in Paris séduira certainement les amateurs du genre. Autres points positifs, elle fait voyager les abonnées à travers la capitale française et compte Kate Walsh (Grey’s Anatomy, Private Practice, 13 Reasons Why) dans son casting.

The Haunting of Bly Manor

La suite de The Haunting of Hill House débarque à partir du 9 octobre prochain. The Haunting of Bly Manor raconte l’histoire d’une jeune gouvernante (Victoria Pedretti) qui est engagée pour veiller sur deux enfants vivant dans un manoir isolé de tout et surtout terrifiant. Après une première saison plutôt réussie et saluée par la critique, la deuxième doit être à la hauteur sous peine de décevoir les abonnés. La bande-annonce promet en tout cas de bons moments de frissons…

Social Distance

Il fallait s’y attendre. Le confinement a donné des idées à bien des professionnels du cinéma et de la télévision. Le 15 octobre prochain, Social Distance, une série sur le phénomène lié à la crise sanitaire sera disponible sur la plateforme. Chacun de ses huit épisodes sera centré sur l’histoire d’un personnage enfermé chez lui et contraint de communiquer à distance avec ses proches. Produite par l’équipe d’Orange is the new black, la série lèvera notamment le voile sur la quarantaine de Danielle Brooks, alias Taystee dans la série carcérale.