Depuis le lancement de la série la plus suivie de l'histoire il y a huit ans, la mort de nombreux personnages contribue en grande partie au suspense et tient en haleine les téléspectateurs. Ces décès se veulent souvent surprenants, mais sont-ils vraiment imprévisibles? Romane Beaufort, statisticienne, et Lucas Melissent, sociologue, ont tenté d'y apporter une réponse scientifique.

Pour ce faire, les deux chercheurs ont analysé en profondeur les 398 personnages et animaux (dont 3 dragons) nommés lors des sept premières saisons (dont les 205 déjà décédés à ce jour...) selon cinquante caractéristiques. Parmi celles-ci, on trouve bien sûr des variables basiques: le sexe, l'âge, le statut marital, le lieu de naissance et de résidence, le nombre d'enfants, le handicap, la corpulence, etc. Plus originaux et centrés sur la série, des critères comme la nudité, les ennemis, les trahisons, la noblesse, la popularité, le fait d'être combattant, ou encore le temps à l'écran sont pris en compte.

Il en ressort quelques enseignements intéressants. D'abord, et l'on pouvait s'en douter après les nombreuses morts que les fans auraient tant voulu éviter: plus le rôle devient important et la popularité du personnage augmentent, plus il a de chances d'y passer. Par ailleurs, certains critères ont une forte influence. Un personnage corpulent augmente par deux fois ses risques d'y passer. Au contraire, un autre porteur d'un handicap a trois fois plus de chances de survivre. Des combinaisons poussent même la logique encore plus loin: un personnage riche, corpulent et gay sera par exemple assuré (ou presque), d'y laisser sa vie.

Sur base de leurs résultats d'analyse, les deux chercheurs ont attribué un pourcentage de chance de décès à chaque rôle... Et certains des personnages principaux ont plus de souci à se faire que d'autres. Daenerys Targaryen aurait ainsi 16,81% de chances de mourir lors de cette ultime saison, alors que le score de Jon Snow ne s'élève qu'à 1,62%. Dans la maison Lannister, Cersey (11,15%) est beaucoup plus en risque que ses frères Tyrion (1,21%) et Jaime (0,58%). Sansa, Bran et Arya Stark présentent respectivement des scores de 11,62%, 4,65% et 5,13%.

A noter aussi que des cotes ont aussi été attribuées aux personnages déjà morts, certains atteignant des scores relativement faibles. C'est notamment le cas de Petyr Baelish qui n'avait que 3,66% de chances de trépasser. Ces chiffres sont donc à prendre comme une tendance générale, avec ses exceptions... qui font tout le succès de la série !