Qui succédera à Daniel Craig dans le smoking de James Bond ? La questions alimente les rumeurs depuis de nombreux mois, au gré des reports successifs de No Time To Die. Avec une liste de noms impressionnante: Henry Cavill, Tom Hardy, Idris Elba, Charlie Hunnam ou même Lashana Lynch, même si Barbara Broccoli a toujours été très claire à ce sujet en refusant que son héros devienne une héroïne.

Depuis quelques jours, un autre nom s'est ajouté parmi les prétendants, celui de René-Jean Page, le très charismatique Duc de Hastings dans la série la plus populaire de l'année 2020 sur Netflix, Bridgerton. Et la manière dont il a éludé la question lors du Graham Norton Show alimente bien des spéculations. "Bridgerton est le seul mot en B que je suis autorisé à prononcer, a-t-il dit. Je ne vais pas parler d'un autre mot en B." Le fait qu'il ne soit "pas autorisé" à évoquer James Bond donne à penser qu'il y a bien anguille sous roche, mais que la production évite évidemment qu'on en parle avant la sortie du 25e 007 officiel, histoire de ne pas en déforcer la promo lorsqu'elle aura lieu.

Cela reste du domaine de la spéculation, mais vu qu'il s'était auparavant déclaré très flatté qu'on pense à lui ("Si vous êtes britannique et que vous faites quelque chose de reconnu, alors les gens commencent à parler du mot en B. Je suis très très heureux d'avoir ce badge. Et ravi de me trouver en si bonne compagnie. Mais ce n'est qu'un badge"), ce changement de discours fait penser que cette fois, il n'y a peut-être pas de fumée sans feu.