39 morts, plus de 400 blessés et des images terribles qui hantent encore la mémoire de ceux qui ont vécu l’événement, que ce soit en vrai ou par l’écran de télévision interposé. Le 29 mai 1985, alors que le Heysel va accueille dans quelques minutes la finale de la Coupe d’Europe des clubs champions, future Ligue des Champions, la tension monte entre les supporters de la Juventus de Turin et ceux de Liverpool. À 19 heures 20, les uns chargent les autres dans les gradins du bloc Z du stade. À plusieurs reprises. S’ensuit un dramatique mouvement de foule.
Des personnes se retrouvent écraser par d’autres ou par des barrières et grillages de sécurité, un muret s'écroule sous la pression précipitant dans le vide ceux qui s'y accrochaient. . Des gens suffoquent. Les appels à l’aide fusent de toutes parts. Les forces de l’ordre sont dépassées. La tragédie se joue sous les yeux de tous. Quiconque a vu l’événement à la télévision ne peut pas avoir oublié ces corps à la peau bleue grise transportés sur des barrières Nadar utilisées comme des brancards. Ces images ont éclipsé celle de la rencontre malgré tout disputée, en dépit du bilan, et la victoire des Italiens grâce à un penalty inscrit par Michel Platini.



La Belgique est traumatisée et le monde du football ne sera plus jamais comme avant après ce drame. La lutte contre les hooligans, des supporters qui ne se mélangent plus, la sécurité dans les stades, tout a été bouleversé.

Une réalisation qui en appelle d'autres

Cette affaire qui hante encore les esprits près de 40 ans après les faits va être portée au petit écran a fait savoir RTL en Belgique. Dans la lignée de la mini-série Soupçons : les dessous de l’affaire Wesphael, le groupe privé s’est lancé dans le projet d’une mini-série documentaire en 6 épisodes. Elle traitera du drame en lui-même mais aussi de ce qui y a conduit et des procès qui ont suivi.

© Reporters / Rue des Archives

Cette “série catastrophe” comme la mentionne le communiqué de presse de RTL fera la part belle aux témoignages. Ceux des Italiens acculés par les Britanniques, ceux de Britanniques repentis et ceux concernant l’amateurisme des autorités et le chaos total qu’elles ont affiché alors que le sang-froid et la discipline s’imposaient.

Ce programme sera réalisé en collaboration avec Wallimage et réalisé par Jan Verheyen qui a déjà signé quelques beaux succès en Flandre comme les films Le Verdict et Dossier K. Il faudra se montrer quelque peu patient avant de pouvoir découvrir le résultat. Celui-ci est annoncé pour l’année prochaine. Il préfigure une série d’autres projets pilotés par Georges Huercano et Eusebio Larrea tant en fiction qu’en fiction-docu pour RTL.