La double nomination (meilleure série musicale ou comique et meilleure actrice) de la série Netflix à succès Emily in Paris serait due à la corruption de 30 des 90 électeurs de la soirée. Le Los Angeles Times met en effet en cause l’impartialité du vote de certains membres de la Hollywood Foreign Press Association (HFPA), qui sélectionne les films et séries et distribue les prix aux Golden Globes. 

Selon le célèbre journal, 30 électeurs avaient été gracieusement invités à assister au tournage de la série, en 2019 à Paris, et particulièrement choyés par la production durant leur séjour. 

Parmi ces "petits cadeaux" pourtant pas si inhabituels dans le milieu, on compte deux nuits dans l’hôtel cinq étoiles Peninsula Paris (prix d’une chambre standard aux environs de 1 145 euros). Ces derniers ont aussi eu droit à un dîner au musée des Arts forains, sur le compte de la Paramount Network. "Ils nous ont traités comme des rois et des reines", raconte l’un des invités au LA Times.