La Force est grande au cinéma pour Star Wars, la saga dont chaque film a rapporté en moyenne le plus d’argent (936,7 millions $), loin devant l’univers Marvel (857,9 millions $) et Harry Potter (381 millions $). Et pourtant, elle ne devrait plus vibrer sur grand écran avant plusieurs années.

Dans une interview à The Wrap, la productrice Kathleen Kennedy laisse sous-entendre que rien ne sortira avant le Star Wars de Taika Waititi, en 2025. Sans un mot pour la trilogie censée être développée par Rian Johnson. Le succès de Disney +, dopé par le Covid-19, et de The Mandalorian ont en effet bouleversé "la galaxie lointaine, très lointaine". "Les histoires sont racontées depuis une quarantaine d’années, et on réalise désormais qu’il s’agit d’une mythologie qui couvre 25 000 ans, déclare-t-elle. Nous avons besoin de temps pour faire un retour en arrière et bien assimiler ce que George (Lucas) a créé. Ensuite, on pensera à ce qu’on pourrait faire."

En fait, c’est très clair. La priorité est désormais accordée aux séries destinées à la plateforme de streaming. La deuxième saison de The Mandalorian est attendue pour octobre, tandis que la troisième est déjà en cours de conception sous la houlette de Jon Favreau, alors qu’officiellement elle n’a pas encore reçu le feu vert.

Ensuite, une autre saga prendra le relais, consacrée à Obi-Wan Kenobi. Les prises de vues doivent débuter dans quelques semaines, pour une diffusion fin 2021. Avec Ewan McGregor de retour dans le costume du maître Jedi, l’événement est garanti. Sans préciser le nombre d’épisodes prévus, Kathleen Kennedy a annoncé que la série sera "limitée". Ce qui signifie une seule saison. Mais en cas de succès, que vaudra encore cette déclaration ?