Derrière 24H Pujadas sur LCI et plusieurs documentaires comme La Bataille de Notre-Dame, diffusé en 2019 sur TF1, ou encore Emmanuel Macron, le dynamiteur, Particules productions, la société de production de David Pujadas serait en train de plancher sur un tout nouveau projet d’envergure, à savoir l’adaptation de l’affaire Bettencourt en mini-série. Une première pour la société de production qui n’avait jusqu’ici jamais proposé de série.

Pour faire naître le projet, Particules Productions s’associe à Newen, boîte de TF1 à qui les téléspectateurs doivent les feuilletons à succès Plus Belle la vie et Ici Tout commence mais également la fiction de l’été 2020 Grand Hotel.

Une affaire qui a fait grand bruit

Comme d’autres, l’affaire Bettencourt, qui s’est transformée en véritable scandale politico-financier, a longtemps fait la Une des médias ces dix dernières années. Celle-ci a explosé, en 2010, lorsque Mediapart et le journaliste Hervé Gattegno dévoilent des enregistrements réalisés clandestinement par le majordome de la milliardaire Liliane Bettencourt, première actionnaire du groupe L’Oréal. Ces enregistrements mettaient en lumière plusieurs financements illégaux effectués par l’octogénaire, décédée en 2017.

Plusieurs personnalités ont été liées à ce scandale. Parmi elles, Patrice de Maistre, le gestionnaire de fortune de Liliane Bettencourt, le photographe François- Marie Banier mais également l’ancien président de la République Française, Nicolas Sarkozy, et Eric Woerth, à l’époque ministre du budget et trésorier de l’UMP.

Un projet fictionnel

Les dix épisodes qui composeront cette mini-série laisseront toutefois une grande place à la fiction. Si l’histoire s’inspire clairement de l’affaire Bettencourt, aucun vrai nom n’y apparaîtra. Les profils devraient même avoir des profils quelque peu différents, apprend-on dans l’article du média français.

À la recherche d’un diffuseur

À ce stade, la mini-série serait toutefois encore au stade de projet et n’aurait pas encore trouvé de diffuseur. Mais, vu le sujet, ça ne serait tardé.