"Je dois m'éloigner de mon mari"

Frédéric Seront
"Je dois m'éloigner de mon mari"
©Gronemberger

Sandrine Corman révèle dans Paris Match la crise que traverse depuis plusieurs mois son couple

BRUXELLES Au départ, il devait s'agir des photos du bonheur, celui d'un couple épanoui avec son enfant. Et pourtant, le reportage a failli ne pas avoir lieu. Car derrière les images idylliques, réalisées pour Paris Match par Michel Gronemberger à l'île Maurice, se cachent des blessures. Celles d'un couple en crise. Et, pour la première fois, Sandrine Corman a accepté de parler, de ne pas faire semblant que tout va bien. "Cette fois, je veux dire la vérité. Je croyais que cette mauvaise passe serait vite oubliée. Ce n'est pas le cas."

Sur les clichés, l'animatrice de RTL et son mari, le mannequin Xavier Fiems, paraissent encore complices. Mais, dans l'interview qui accompagne les photos, ils révèlent que leur mariage bat sérieusement de l'aile. "Nous vivons une phase difficile ", confie Sandrine. "Je suis perdue, je ne sais plus où j'en suis. J'ai besoin de réfléchir, seule, d'éclaircir mes idées, de m'éloigner de mon mari pour me retrouver. Je sais que je peux le perdre, mais je veux prendre le risque, sans quoi nous ne pourrons pas résoudre notre problème."

Derrière cette crise, il y a les multiples chamboulements qu'a connus le couple, à commencer par la grossesse difficile de Sandrine et le bouleversement qu'a constitué l'arrivée de leur enfant, Oscar, âgé d'un peu plus d'un an désormais. "Je ne me sentais pas capable de m'occuper de mon fils. Dès que Xavier partait, dès que je me retrouvais seule avec notre enfant, je paniquais."

Mais il n'y avait pas que ça. Il y a eu le déménagement à Grez-Doiceau et les changements de conditions de travail de Xavier. "En raison d'opportunités professionnelles, j'avais accepté de travailler davantage chez moi" , explique celui-ci. "Auparavant, je faisais beaucoup de photos, je voyageais sans cesse. Puis, j'ai décidé de gérer ma société de production, je pouvais passer 10 jours à la maison à ne faire que du montage. Et je me suis coupé du monde. Pendant des journées, je ne voyais personne. J'ai été aigri, fatigué, irrité. Le soir, quand Sandrine rentrait, je n'étais plus moi-même, je reportais sur elle mon mal-être. Les difficultés de notre couple se sont installées sans qu'on s'en aperçoive, petit à petit, au fil des mois, depuis la naissance d'Oscar."

Un décalage entre eux

Depuis, Xavier a changé de comportement, s'est mis à travailler avec un ami. Mais peut-être trop tard. "Entre-temps, je m'étais déjà éloignée, malheureusement ", avoue Sandrine. "Il s'est installé un décalage entre nous. Nous n'étions plus sur la même longueur d'onde. Je ne reconnais plus l'homme que j'ai découvert il y a 7 ans. Xavier m'a beaucoup énervée, je n'avais plus envie de rentrer le soir."

Sandrine s'est plongée dans d'autres activités, comme la chanson et maintenant le théâtre. "J'ai l'impression de revivre, d'exister dans ma liberté. J'ai aussi compris que j'étais une bonne mère pour Oscar. Depuis que je m'alloue des moments seule avec lui, ça me fait un bien fou." Est-ce dire que la rupture paraît inévitable ? "J'ai pour Xavier énormément de tendresse, d'affection. Mais est-ce encore de l'amour ? Ce que je sais, c'est que je n'ai plus la passion."

Dans le reportage photos de dix pages que publie Paris Match , on voit que Sandrine et Xavier ont toujours des gestes tendres l'un pour l'autre. Mais est-ce que ce sera suffisant pour les aider à surmonter ce qui désormais les sépare ? Seul le temps permettra de le savoir...



© La Dernière Heure 2008

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be