Florence Hainaut, la fille qui monte à la RTBF

Après Les Pigeons et 7 à la Une, Florence Hainaut intègre Revu et corrigé, au côté d’Alain Gerlache.

Interview > Ch. V.
Florence Hainaut, la fille qui monte à la RTBF

Après Les Pigeons et 7 à la Une, Florence Hainaut intègre Revu et corrigé, au côté d’Alain Gerlache.

Florence Hainaut a gagné en notoriété à son arrivée dans l’émission de consommation quotidienne de la RTBF. Elle avoue pourtant, en toute sincérité, n’avoir jamais cherché cette reconnaissance. "À la base, je voulais être derrière la caméra. Ce n’est pas du tout un but en soi d’être devant. Il faut avoir quelque chose à dire." Elle sourit même d’une anecdote, plutôt cocasse, qui illustre bien le miroir déformant de la télévision. "Quand on fait partie des Pigeons, on nous reconnaît très vite et c’est toujours très gentil. Mais il m’est arrivé, il y a quelques années, qu’on me dise : je vous ai vu à la télé, vous ! Vous avez fait la Star Academy !" On en est très loin…

Ce dimanche, vers 11 h 25, Florence soufflera un bon coup. Elle entrera en scène, dans Mise au point, avec Alain Gerlache, sur les sièges occupés pendant un petit temps par le duo qui cartonne en France (Charline Vanhoenacker et Alex Vizorek). Elle stresse déjà et ne s’en cache pas. "Je suis très contente et honorée que les patrons de la RTBF aient pensé à moi. Mais j’ai peur, j’essaie de me calmer. Je vais quand même me retrouver à côté d’Alain Gerlache, c’est Monsieur Wikipédia !", sourit-elle. Si le duo se donne évidemment le temps de trouver ses marques dans ce nouveau Revu et corrigé, Florence veut éviter de jouer "les pom-pom girls à côté d’Alain. Je vais amener ma touche personnelle, et Alain devrait déterminer les grands thèmes. Mais on ne doit pas être les caricatures du vieux sage et de la jeune décalée. On ne va pas non plus tout chambouler. Et on ne va pas tenter de faire du Charline et Alex, on serait pathétiques !"

Et cette touche personnelle chez Mademoiselle réseaux sociaux, est-ce celle déjà perçue dans les Pigeons ou dans 7 à la Une ? "Je pense, oui. Je ne peux pas me métamorphoser. Je peux peut-être user d’un langage plus policé dans Revu et corrigé. J’amènerai ma touche sourire narquois. Un sourire pas aussi beau que celui de Johanne Montay !’

Dimanche, Florence Hainaut pourra se coiffer d’une troisième casquette. Elle les collectionne. Et n’est pas près de se départir de l’une d’entre elles. "On n’est pas des pigeons, c’est ma maison. 7 à la Une, c’est mon jardin. Je n’ai pas envie d’arrêter l’une de ces émissions. On verra."


Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be