Nagui pointe son salaire de "bénévole" sur France Inter... et se fait allumer par ses collègues (vidéos)

Colère dans la maison ronde: le 9 juin dernier, Nagui assurait sur Europe 1 qu'il faisait oeuvre charitable en animant la tranche du midi sur France Inter.

Rédaction en ligne

Colère dans les couloirs de la maison ronde: le 9 juin dernier, Nagui assurait sur Europe 1 qu'il faisait oeuvre charitable en animant la tranche du midi sur France Inter. "C'est du bénévolat. On ne peut pas parler de salaire. C'est un défraiement", assurait-il à Jean-Marc Morandini.

Cette petite phrase n'a pas échappé à ses confrères de la radio publique. A Radio France, les salaires et les statuts sont une question sensible. Ainsi, beaucoup de pigistes voyagent partout en France au gré des remplacements. Et ils ne bénéficient pas de conditions aussi avantageuses que l'animateur de "La bande originale", de "Tout le monde veut prendre sa place" et de "N'oubliez pas les paroles".

Reprenant (tant bien que mal) l'air de "SOS Ethiopie", tube de charity-business des années 80, quelques animateurs et journalistes de France Inter se sont lancés dans une sorte de "Naguithon" (voir la vidéo ci-dessus). Charline Vanhoenacker, Alex Vizorek, Patricia Martin, Rebecca Manzoni, Nicolas Demorand... tous ont souligné avec ironie la remarque de Nagui.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be