Michel Boujenah, l’interview sans concession : "Je vais avoir 70 ans, mais je bande encore énormément !"

Nominé aux Molières 2022, il fera ses adieux à ses Magnifiques, le 22 septembre à Bruxelles.

Pierre-Yves Paque
Du haut de ses 69 ans, l'humoriste Michel Boujenah a atteint l'âge de ses personnages fétiches - alias les trois petits vendeurs de pantalon que sont Maxo, Julot et Guigui - issus de son célèbre one-man-show des Magnifiques (1984). "Le faux dur qui gueule tout le temps mais qui a un cœur d'or, le réaliste qui analyse toutes les situations, et le poète Maxo, mon préféré même si je les aime tous", confie l'acteur juif et franco-tunisien qui fera ses adieux à ses Magnifiques le 22 septembre prochain à Uccle (tickets via www.ccu.be)....

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité