"Plein de piqûres et plein de filles qui s’évanouissaient", un agent de sécurité hospitalisé: l'enregistrement de "La chanson de l'année" de TF1 vire au fiasco

De nombreux spectateurs présents sur place ont fait part de leur colère sur les réseaux sociaux.

"Plein de piqûres et plein de filles qui s’évanouissaient", un agent de sécurité hospitalisé: l'enregistrement de "La chanson de l'année" de TF1 vire au fiasco
©Twitter

Ce samedi soir, TF1 diffuse à partir de 21h10 "La chanson de l’année". Présentée par Nikos Aliagas, l'émission ne sera pas retransmise en direct puisqu'elle a été enregistrée hier soir/vendredi près des plages du Mourillon à Toulon.

Mais comme le relaient différents médias français, le tournage a viré au scandale. En effet, le spectacle a été terni par de nombreuses piqûres, ce phénomène récent qui touche malheureusement de plus en plus d'événements et où les victimes se plaignent d'avoir reçu une injection qui provoque différents troubles comme des pertes de mémoire ou des nausées.

BFM Toulon Var, citant le procureur de la République de Toulon, rapporte que quatorze personnes auraient porté plainte, se disant victimes de piqûres et qu'un agent de sécurité a été hospitalisé. Mais FranceInfo indique de son côté qu'une soixantaine de personnes auraient été victimes de ces injections à leur insu. Le procureur de Toulon, qui suit l'affaire de près, a entretemps déclaré que deux personnes avaient été interpellées et placées en garde à vue.

Des spectateurs sous le choc

En attendant, les messages de plainte de spectateurs présents au spectacle abondent sur la Toile. Comme le relaie Le Figaro, ils ont été nombreux à s'exprimer sur Twitter. "Des gars avec des seringues se sont mis à piquer beaucoup de personnes qui ont fait des malaises après cela", indique ainsi un des participants. "'La chanson de l'année', c'était du n'importe quoi, la sécurité n'a pas bien fait son travail. Il y a eu plein de piqûres et plein de filles s'évanouissaient", commente un autre.

A noter que c'est toute l'organisation de l'événement qui est remise en cause. "Piqûres, bagarres, foule à qui on refuse l'entrée… Tout le monde sort et quitte le concert au bout d'à peine une heure, un fiasco total. Le tournage de l'émission continuait alors que les chauffeurs de salle disaient qu'il y avait quelques malaises. Dans la fosse, des centaines de gens tombaient comme des mouches. C'est grave, ils n'ont rien fait. Nous n'étions pas en sécurité", indique ainsi un spectateur sur Instagram.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be