On a vu en exclusivité la nouvelle émission de Jarry: voici ce qu'on pense du Big Show

The Big Show, animé par Jarry ce samedi soir sur France 2, est une émission à mi-chemin entre la télé de papa et le one man show.

Pierre-Yves Paque
On a vu en exclusivité la nouvelle émission de Jarry: voici ce qu'on pense du Big Show
©Guyon

Le Big Show, c’est du grand spectacle à la télévision, comme lorsqu’Amir chante en karaoké avec un fan. Qui n’a jamais rêvé de chanter avec son idole ? Accroché dès les premières minutes, le téléspectateur passe du rire aux larmes tant les séquences tournées font du bien. Une émission à l’atmosphère bienveillante “que l’on n’aurait pas faite pareille il y a 3 ans, confesse Jarry. Avec ce qu’on vient de traverser comme les présidentielles, la guerre en Ukraine, le covid. etc. Tous ces exemples qui essayent de nous opposer et dire qu’on est différent. Il faut se réunir par la religion, la sexualité ou par les castes. Ce sont de choses qu’on a envie d’exploser. Cette émission est là car 99 % de notre ADN est fait pour être réduit en cendres aujourd’hui. Il faut que l’on revienne à une télé où on montre que le vivre ensemble existe. Ce sont des valeurs reçues dans mon enfance. On est la majorette silencieuse et on n’a quand même pas à défendre des choses logiques. On est chez nous partout dans le monde. Et à partir du moment où l’on est respectueux et qu’on adopte les règles de l’autre, je ne vois pas où est le problème.”

Avec son concept adapté de l’Angleterre à la sauce Jarry (moins lisse, moins de stars et encore plus axé sur l’émotion), l’humoriste est à mi-chemin entre la télé bienveillante de papa et le one man show comme lui en a le secret. Son objectif clair étant de “casser les codes de la télé” d’aujourd’hui. “Que le service public prenne un animateur hors du cadre car il n’a pas envie d’être dans une case et qu’ils font donc le pari de ma personne, ça fait plaisir”, explique celui qui réalise aussi une séquence nommée ‘Jarry au lit’où il débarque en pleine nuit sous la couette d’un fan. “J’espère que cela donnera envie aux gens de garder leur singularité.” Ou quand un hyper sensible estime que “la télé doit respirer comme on vit” et servir l’émotion. “On voit autre chose que des gens qui se battent dans la rue, des manifestations, des extrémismes qui montent. On montre qu’il y a de la famille, de l’amour. Comme cet homme dont le rêve n’est pas d’aller sur une île paradisiaque mais qui sera bouleversé par un tracteur tondeuse. Ça fait du bien d’avoir des gens comme ça, ça nous ramène à quelque chose d’essentiel et de vital. Moi, je suis ressorti vidé car passé par toutes les émotions mais j’en suis aussi ressorti riche par toutes ces rencontres.”

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be