Harry Roselmack et son épouse officialisent leur divorce: "Nous avons abîmé notre amour"

Harry Roselmack et Chrislaine annoncent leur divorce.

Rédaction
Harry Roselmack et son épouse officialisent leur divorce: "Nous avons abîmé notre amour"
©BELGA

Harry Roselmack et son épouse Chrislaine, c'est terminé. Le célèbre animateur de TF1 a annoncé la nouvelle sur son compté Instagram ce samedi 2 juillet. Vendredi, l'aide-soignante avait déjà pris les devants pour l'annoncer publiquement. "J'ai vécu des belles années auprès de l'homme de ma vie, mais la vie en a décidé autrement", a-t-elle écrit sur les réseaux sociaux. "Aujourd'hui, je vous annonce ma séparation avec mon mari Harry Roselmack."

D'habitude taiseux sur sa vie privée, L'animateur de l'émission "Sept à huit" s'est également exprimé. "Je n'aime pas évoquer publiquement ma vie privée. Chrislaine ayant rendu publique notre séparation, je fais exception via mes réseaux sociaux", a-t-il commencé.

Il a voulu mettre une certaine chronologie à leur histoire d'amour... et à sa fin. "La nôtre (NDLR leur histoire d'amour) à Chrislaine et à moi a connu un tournant majeur en janvier 2017 lorsque notre séparation a eu lieu. Depuis, nous ne vivons plus dans l'amour qui est censé unir un couple, mais un lien profond, d'affection et de respect, m'unit toujours à Chrislaine."

Il a ensuite expliqué le lien fort qui les unissait. "Pas seulement parce qu'elle a accouché de nos magnifiques enfants. Pour tout ce que nous avons traversé en 20 ans, pour ses nombreuses qualités, pour ses petites manies, celles auxquelles on s'attache quand on partage la vie de quelqu'un."

Le journaliste de 49 ans s'est montré ému avec la fin de cette relation. "Nous avons certes abîmé notre amour, sans aucune violence physique ou verbale, mais par égoïsme, déceptions. Bref par ego mal placé. Il reste néanmoins les belles choses vécues ensemble et qui maintiennent un lien quand on ne les oublie pas dans la douleur de la séparation et la difficulté du divorce."

Pour terminer son message, il a remercié la presse people de l'avoir laissé tranquille durant cette période. Tout en prévenant les prochains. "Il y aura sans doute chez certains la tentation d'en savoir plus sur nos vies aujourd'hui par exemple. Je préviens que, dans le même souci de protection de ma vie privée qui m'a guidé jusque-là, toute diffusion d'informations me concernant que je jugerai trop intrusive sera susceptible de faire l'objet de poursuites judiciaires."


Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be