Il y a 52 ans, Bourvil nous quittait: France 3 rend hommage au Normand qui nous a tant fait rire

Le documentaire La traversée de Bourvil est diffusé vendredi 23.

L.V.
Il y a 52 ans, Bourvil nous quittait: France 3 rend hommage au Normand qui nous a tant fait rire
©AFP

Si le nom d’André Raimbourg ne vous dit rien, difficile, par contre, de ne pas être nostalgique lorsque l’on évoque l’emblématique Bourvil. L’acteur français qui a marqué plusieurs générations, rassemble encore régulièrement des familles entières qui se délectent de ses plus grands succès.

Un parcours remarquable

Très vite, André Raimbourg a eu l'idée de mettre de côté son nom d'origine pour se faire appeler Bourvil, inspiré du nom du village dans lequel il a grandi : Bourville. Un choix gagnant puisque l'interprète de "Salade de fruits" est, en quelques années à peine, devenu un personnage incontournable de la culture française. Le documentaire de Boris Donné et Bernard Faroux, diffusé le vendredi 23 septembre sur France 3, à l'occasion du 52e anniversaire de la mort du Normand et intitulé La traversée de Bourvil, retrace la carrière de l'acteur.

Acteur… ou artiste. Car, si ce sont ses rôles dans La Grande Vadrouille, Le Corniaud ou encore La traversée de Paris qui ont particulièrement marqué les esprits et qui font grimper les audiences des chaînes de télévision chaque hiver, Bourvil avait plusieurs cordes à son arc. Radio, sketches, théâtre de boulevard, opérette, musique… tout ce que touchait le natif de Prétot-Vicquemare se transformait en or.

Ce portrait, porté par la voix de la comédienne Valérie Lemercier, sera l’occasion de se rappeler ses plus belles œuvres, mais aussi de découvrir des prestations passées (presque) inaperçues jusqu’ici à travers des documents d’archives inédits. Ses deux fils Dominique et Philippe qui ont opté pour des voies différentes en se spécialisant dans la justice et la finance, se rappelleront aux bons souvenirs de leur papa parti bien trop tôt et qui reste, encore aujourd’hui, l’une des personnalités qui aura le plus marqué la scène française.

Cantonné, à quelques exceptions près, aux rôles de gentil, parfois naïf voire carrément bête, Bourvil a réussi, tout au long de sa carrière, à faire rire son public.

Le documentaire de Boris Donné et Bernard Faroux sera suivi de la diffusion du film La cuisine au beurre, le long-métrage à succès qui marquera la fin de sa collaboration avec Fernandel, un autre grand Monsieur du cinéma français.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be