”Faut pas qu’on monte dans les challenges d’ego ici” : Premières tensions dans “Les Traîtres” sur RTL-TVI

Ce dimanche soir, la chaîne privée a dégainé la deuxième saison du divertissement présenté par Frédéric Etherlinck.

Fred Etherlinck a désigné trois traîtres parmi les 14 candidats.
Fred Etherlinck a désigné trois traîtres parmi les 14 candidats. ©RTL Belgium/Karimbo

Un an après une première saison aux audiences plutôt décevantes, le jeu Les Traîtres était de retour dès ce dimanche sur RTL-TVI. Pour convaincre, le divertissement mise sur un casting beaucoup plus affûté et éclectique. Quatorze candidats provenant d’horizons totalement différents ont été sélectionnés pour participer à cette expérience hors du commun avec le but de remporter les lingots d’argent mis en jeu.

Mais avant de se rendre au château de Mielmont, à Jemeppe-sur-Sambre, les protagonistes de cette saison sont invités à se retrouver au sein d’un gigantesque labyrinthe. D’emblée, Frederic Etherlinck, présentateur de l’émission, annonce la couleur en leur lançant un premier défi : récupérer les lingots d’argents qui se trouvent au centre du labyrinthe. Et cela, sans se faire toucher par les balles de peintures des snipers qui rôdent autour du fameux trésor. Le défi surprend. On se prend directement au jeu.

Pour mettre toutes les chances de leur côté, les candidats peuvent gagner des protections en relevant des épreuves en deux groupes. Pour remporter des fumigènes, les premiers vont devoir toucher des cibles en tirant à l’arbalète après avoir répondu deux questions liées à son domaine d’activité. À chaque question répondue avec succès, le candidat reçoit une flèche. Un jeu d’enfant pour Javier, ancien candidat belge marquant de Koh-Lanta, qui L’assurance et les vannes de ce dernier n’ont toutefois pas manqué s’agacer Malik Akhmedov, candidat de Ninja Warrior et coach sportif, qui a lui, malheureusement, perdu sa seule et unique flèche. “T’étais peut-être bon à Ninja Warrior mais heu… (rires)”, lui lance Javier avec le but d’amuser la galerie. “Je me permets de le dire parce que j’ai mis la première cible quand même.” Une réflexion qui n’a pas du tout plu au jeune homme. “Je sens qu’on est plusieurs compétiteurs dans cette équipe et Javier, je sens qu’il aime bien prendre le lead mais le truc, c’est que moi aussi”, dit Malik face caméra. “Là, je me dis “OK”, il ne faut pas trop qu’on monte dans les challenges d’ego ici.

Également dans l’équipe, Denis Ducarme, député MR, a également fait sourire ses camarades en se trompant sur une question politique. Malheureusement, le mauvais sort s’est acharné sur le candidat à la succession de Paul Magnette à Charleroi pour 2024 dont la seule flèche n’a pas touché la cible. Mario Barravecchia, finaliste de la Star Ac 1, lui avait pourtant conseillé avec humour de penser à Elio di Rupo, ancien président du PS, en visant. Ce à quoi Denis Ducarme a répondu “Non, Elio, je l’aime bien.

Dans l’autre équipe, le frère de Malik, Manzul Akhmedov, candidat à Ninja Warrior et coach sportif, Marie-Christine Maillard, ancienne animatrice de RTL-TVI, et Christophe Rochus, ex-star du tennis belge, ont également fait leurs preuves mais au tir à la catapulte.

Une fois les épreuves terminées, les candidats se retrouvent au centre du labyrinthe. Tyana P., ancienne candidate de The Voice Belgique, et Benjamin Maréchal, ancien animateur de VivaCité, arrivent à éviter les balles et s’emparent chacun d’un lingot d’argent. Le premier défi est relevé.

Qui sont les trois traîtres de la saison ?

Après cette mise en bouche, les candidats se rendent finalement au château de Mielmont. Autour de la table du conseil, la pression monte. Frederick Etherlinck désigne trois traîtres en déposant sa main sur leur épaule en toute discrétion. Javier, Vanessa Matagne, présentatrice météo de RTL-TVI, et Shauna Dewit, créatrice de contenu, sont désignés. Le jeu est lancé et tient en haleine. Désormais, les fidèles vont devoir user des meilleures stratégies et ruses pour démasquer les traîtres tandis que ces derniers feront tout pour ne pas se faire éliminer.

Après un premier souper où la tension était palpable, les candidats regagnent leur chambre. Après minuit, une fois que tout le monde s’est endormi, les traîtres, dissimulés sous des capes, se rendent discrètement dans la salle du conclave afin de désigner le fidèle qui sera “assassiné” et pour qui l’aventure se terminera donc… Un nom à découvrir dimanche prochain lors du deuxième épisode des Traîtres.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be