The Voice ne fait plus l’unanimité auprès des téléspectateurs ? “Je n’en peux plus de cette émission”

Hier soir, c’était la cinquième soirée des auditions à l’aveugle de cette douzième saison de “The Voice”. Les internautes sont plutôt mitigés quant au format de l’émission et le font savoir sur la toile.

Le jury de la nouvelle édition de "The Voice" en France: Zazie, B ig Flo & Oli, Amel Bent et Vianney.
Le jury de la nouvelle édition de "The Voice" en France: Zazie, Big Flo & Oli, Amel Bent et Vianney.

Cette saison, assis sur les fameux sièges rouges on retrouve Bigflo et Oli, Vianney, Zazie et Amel Bent. Nikos Aliagas est aux commandes de l’émission. Hier soir, avait lieu la cinquième soirée des auditions à l’aveugle, là où les coachs se “battent” pour avoir un futur talent dans leur équipe.

David, un ancien militaire qui a la trentaine s’est reconverti dans la musique et espère pouvoir faire carrière dans le milieu. Il est monté sur scène pour chanter “Circle of Life”, la version originale de “L’Histoire de la vie”, musique du dessin animé de Disney, “Le Roi Lion”. Une interprétation qui a séduit Amel Bent qui était la seule coach à s’être retournée. Venait ensuite Anela, une créatrice de contenus très active sur TikTok. La jeune femme a tenté le tout pour le tour en interprétant “Traitor” d’Olivia Rodrigo mais personne ne s’est retourné… Et sur Twitter, les internautes ne comprennent pas les coachs.

The Voice : “Ce n’est pas de la triche que tu sois là ?”, Bigflo s’agace face à un candidat

Après le passage d’Anela, Vianney et le reste des coachs s’amusent sur le fauteuil rouge de l’interprète de “Pas là” et finissent par le casser ! Une séquence qui n’a visiblement pas plus aux internautes car la même scène s’est déjà produite il y a deux ans. Entre les pubs avant qu’un candidat ne commence à chanter et des “sketchs” des coachs qui laissent à désirer, la twittosphère se déchaîne et quelques internautes disent même ne plus vouloir regarder le programme. “Trop de pubs, trop de blabla, ça devient pénible, écoutez un minimum vos téléspectateurs. Venez pas pleurer parce que les jeunes fuient la télévision aux profits des plateformes”, “C’est pourquoi quelques fois je préfère aller sur YouTube et regarder les prestations des talents au calme. Cette histoire de pub me pionce”, “Marre de leurs schetchs à 2 balles on se croirait dans une cour de récréation” ou encore “Je n’en peux plus de cette émission.”

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...