Télévision Télévision, théâtre, cinéma, un roman en cours d’écriture : Dominique Thomas n’est pas tricard !

Dans le premier épisode des Petits meurtres d’Agatha Christie, c’est lui qui ouvre la porte à Samuel Labarthe, alias Laurence. Une première apparition discrète pour le commissaire Tricard, incarné par Dominique Thomas. Au fil des histoires, pourtant, le personnage, devenu " quatrième récurrent" - terme qu’il n’aime pas, nous précise-t-il - a pris de l’épaisseur, par la grâce d’un comédien (trop) discret qui aime passionnément son métier. " Dans mon enfance, je me souviens de Vidocq. Il y avait un acteur, Marc Dudicourt, qui interprétait le divisionnaire Flambart qui réprimandait le héros principal", dit-il pour tenter de tracer le contour de Tricard. "Là, le héros principal, c’est Laurence et il lui fallait un supérieur. Samuel Labarthe est bien habillé, bien coiffé, alors que moi, j’ai toujours été un peu foutraque."

Lequel supérieur plaît à la productrice d’Escazal Films mais aussi aux scénaristes qui lui font de la place. " Je pense que c’est dans une scène d’émotion entre Laurence et Tricard, dans l’épisode où Marlène retrouve sa sœur, qu’ils ont vu tout mon potentiel d’acteur", rigole-t-il.

(...)