À 82 ans, l’animateur (et sociétaire des Grosses têtes) a dû être hospitalisé

PÉRIGUEUX Alors que sa venue à Bruxelles, pour les Grosses têtes belges, avait été annoncée dans un premier temps, Pierre Bellemare n’était finalement pas présent lundi pour l’enregistrement de l’émission. On sait désormais pourquoi : il a été victime à la fin de la semaine dernière d’un malaise cardiaque et est actuellement hospitalisé à Périgueux.

L’animateur, de 82 ans, va heureusement mieux. Il a en fait été victime d’un accident cardiaque dû à un essoufflement en essayant d’attraper une correspondance en gare ! Celui qui reste l’un des plus grands conteurs de la télé rentrait chez lui à Bergerac, jeudi dernier, et n’avait que quelques minutes pour attraper sa correspondance entre son TGV et son train suivant. Plusieurs centaines de mètres à parcourir à toute vitesse. Un train… d’enfer pour quelqu’un qui, malgré sa carrure, n’est plus un jeune homme !

J’ai eu un petit accident cardiaque et ma femme m’a conduit chez mon médecin qui m’a fait aussitôt hospitaliser”, explique aujourd’hui Pierre Bellemare, qui n’en perd pas pour autant son sens de l’humour, expliquant “qu’il n’a rien d’un gisant” . Il devrait ainsi pouvoir sortir de l’hôpital lundi prochain et repartir pour Paris mercredi, afin d’enregistrer, le week-end prochain, pas moins de 10 émissions de la série Les enquêtes impossibles .

Mais si l’animateur, qui avait subi un triple pontage cardiaque il y a 22 ans, semble se rétablir, il ne mâche pas ses mots envers la SNCF. “Je n’ai jamais compris pourquoi la SNCF mettait des horaires de correspondance aussi courts et ne prévoyait rien pour les gens âgés alors que de plus en plus de gens de 80, 90 ans, prennent le train !” Peut-être que son accident fera réfléchir les responsables des chemins de fer…



© La Dernière Heure 2011