NAMUR La grande famille de RTL-TVi était au grand complet. Première participation en plateau pour Grégory Willocq : "Au-delà de l'opération, c'est la rencontre avec Gaëlle, la maman de Max, qui a écrit un livre sur son parcours. Un livre terrifiant qui nous plonge dans la maladie au quotidien. Ce livre m'a perturbé. Le visage de Max, je ne l'oublie pas. De tels témoignages sont utiles pour les parents qui sont confrontés à un tel parcours horrible, pour les enfants malades qui comme le petit Max s'accrochent. Je suis très ému. Très stressé, très mal à l'aise ce soir. C'est très fort. Cela se passe à l'intérieur."

Hakima Darmouch a participé aux dix dernières éditions. Toujours avec la même motivation : "Avec toujours le même objectif : celui d'aider les chercheurs. Et apporter notre petite pierre à l'édifice. Je me sens utile. Et sans la motivation de tant de personnes, on n'y arriverait pas. Le Télévie, c'est très riche : on passe par beaucoup de phases émotionnelles : par la joie, par la tristesse parce que des témoignages nous troublent et sont particulièrement émouvants.

"Les gens se mobilisent 365 jours par an. La soirée de clôture, c'est leur fête ! C'est l'occasion de les mettre en lumière. Nous on est là pour eux" , confie Fanny Jandrain, qui a joué la pièce Un pyjama pour six.



© La Dernière Heure 2009