Comme lors de la précédente finale de Coupe de Belgique en août dernier, entre l’Antwerp et le Club Bruges, les supporters ne pourront pas envahir les tribunes du Stade Roi Baudouin pour assister à la rencontre entre le Standard et Genk ce dimanche. RTL Sport aura donc pour mission de faire en sorte qu’ils ne manquent pas une seule seconde de la rencontre. Dans ce but, Anne Ruwet sera accompagnée des consultants Philippe Vande Walle et Frédéric Gounongbé. Mais, contrairement à Emiliano Bonfigli, Frédéric Herpoel (tous les deux aux commentaires) et Sébastien Carpette (en bord de terrain), le trio ne prendra pas place au Heysel. "Proposer un studio depuis le stade n’aurait pas eu beaucoup de sens vu le contexte et les tribunes vides derrière nous mais que les supporters se rassurent : ils ne manqueront pas une seule image forte de cet événement", explique l’animatrice.

© RTLPresse/Pompom

Pour qui les couvertures de la Coupe de Belgique et de la Ligue des champions ne sont pas comparables. "La Coupe de Belgique nous rappelle l’importance du football de proximité et des liens particuliers qui unissent les supporters aux équipes belges. Avec l’actualité liée à la Superligue et à toutes ses dérives, on se réjouit tous de faire vivre cette compétition belge synonyme de proximité, d’émotions et de tension inhérente à une finale. Il ne faut donc pas comparer les compétitions mais plutôt se dire qu’elles sont complémentaires et que l’on a beaucoup de chance de pouvoir transmettre ces moments et les partager avec nos téléspectateurs."

Ancien consultant sur le plateau de RTL Sport, Mbaye Leye prendra place sur banc liégeois ce dimanche. Son implication complique-t-elle l’animation d’une telle affiche ? "Cela ne pose pas de problèmes parce qu’on se retrouve finalement dans la même position que le téléspectateur de Club RTL. Lui aussi a tissé des liens avec Mbaye. Qu’il soit supporter du Standard, de Charleroi ou d’Anderlecht, le téléspectateur de la Ligue des champions apprécie beaucoup les commentaires de Mbaye et on a eu l’occasion de le remarquer au fil du temps et des émissions", assure Anne Ruwet. "De notre point de vue, cela ne nous empêchera pas d’analyser le match de la plus honnête des façons comme ‘Mbaye le consultant’l’aurait fait."