Papy fait de la résistance a réuni un casting de folie autour de répliques cultes. Papy fait de la résistance Club RTL 20.00

Un casting de folie (Christian Clavier, Jacques Villeret, Michel Galabru, Jacqueline Maillan, Gérard Jugnot, Martin Lamotte, Pauline Lafont, Thierry Lhermitte, Dominique Lavanant, Josiane Balasko, Jean-Claude Brialy, Jean Carmet, Bernard Giraudeau, Jean Yanne, Jacques François, Roger Carel, Julien Guiomar…), des répliques cultes ("Mes hommages chère Madame, et ne vous en faites pas je serai discret comme une hyène !" ou "- Dois-je vous appeler Super ou Résistant ? - Appelez-moi Super, pas de chichi !") et une succession de scènes désopilantes : Papy fait de la résistance fait partie des comédies cultes qu’on revoit toujours avec plaisir.

À la base, il s’agissait pourtant d’une pièce de théâtre. "La pièce n’est en fait qu’un épisode du film, celui situé dans la cave, qui doit maintenant durer 7 à 8 minutes", a expliqué Jean-Marie Poiré dans une interview à Première. Ce qu’a confirmé Martin Lamotte qui a scénarisé l’adaptation : "Tout ce qu’on ne pouvait pas montrer parce qu’on était au théâtre, on le faisait imaginer au public. Dans le film, on a pu enfin montrer l’aventure, l’action."

Dans l’esprit du réalisateur, l’objectif n’était pas de tourner une comédie classique mais de s’inspirer de nombreux films tournés sur la guerre pour les tourner en dérision. "Nous n’avons pas fait un film comique pour faire un film comique de plus, mais parce que nous trouvons que les films comiques et les comédies sont plus intelligentes que les drames."

À l’origine, Louis de Funès devait faire partie de l’équipe mais il mourut peu de temps avant le début du tournage, le 27 janvier 1983. Mais son rôle reste assez flou. Selon certains, il devait incarner le Papy, et c’est pour cette raison que le rôle fut repris par son vieux complice des gendarmes, Michel Galabru. Pour d’autres, il devait jouer le demi-frère d’Hitler finalement interprété par Jacques Villeret. Mais certains affirment aussi qu’il devait se transformer en jardinier des Bourdelle, qui fut supprimé finalement.

C’est sûr qu’il aurait pu apporter une touche de nervosité supplémentaire à cette comédie culte qui a attiré plus de quatre millions de spectateurs en salle.