Des moments de gêne, Christophe Beaugrand en a connu plusieurs ! Il nous en parle dans L’éloge de la lo (o) se

Miss Colombie élue Miss Univers par erreur, la chanteuse Shy’m qui fait un vol plané ou encore Afida Turner qui se fait expulser du tapis rouge, des histoires gênantes, les stars en ont connues plus d’une. Dans L’éloge de la lo (o) se ("avec deux o, une coquille volontaire pour aider à la prononciation"), un livre qu’il a écrit de A à Z, Christophe Beaugrand revient sur ces petits moments de solitude qu’ont pu rencontrer les plus grandes vedettes en tentant de se mettre dans leur tête.

"Je me suis mis à la place de Miss Colombie qui a cru devenir Miss Univers le temps de quelques secondes et j’ai développé une histoire en m’appropriant certains personnages", nous confie l’animateur de Secret Story qui ne manque pas non plus d’histoires du genre. "Je suis un peu gaffeur, c’est pour ça que je voulais également raconter quelques moments gênants que j’ai pu vivre, moi aussi, à commencer par ma rencontre avec Lambert Wilson… que je prenais pour Christophe Lambert !"

Est-il facile de se moquer de nous-mêmes ?

"L’autodérision, c’est important. C’est pas aux Belges que je vais apprendre ça ! (rires) Ces petits moments nous montrent qu’on est tous pareils. Moi, je ne me suis jamais pris au sérieux. Ce serait malheureux quand on fait un métier public. C’est salvateur et salutaire de se moquer de soi. C’est pas parce qu’on fait un métier public qu’on est au dessus de tout le monde. J’ai connu beaucoup de drames dans mon existence donc tout le reste n’a finalement pas beaucoup d’importance…"

Vous avez également réalisé les dessins qui se trouvent dans votre livre…

"J’ai vraiment le trac pour ça car c’est la première fois que je publie mes dessins ! J’espère que ça va être bien perçu. J’ai toujours été un passionné de bandes dessinées. C’est d’ailleurs pour ça que je suis très connecté avec la Belgique. Je dessine régulièrement pour mes proches et moi. J’aimerais faire une vraie bande dessinée un jour. Je ne dis pas non, mais c’est beaucoup de travail…"

Comment avez-vous démarré votre deuxième saison aux commandes de Secret Story ?

"L’année dernière, j’ai mis un peu de temps pour prendre mes marques, à m’approprier les choses. Aujourd’hui, je m’amuse énormément parce que j’ai enfin l’émission dans les pattes. J’ai la place pour mettre le ton que je veux. En plus, on est une bonne équipe. Je m’entends d’ailleurs très bien avec votre compatriote Julie Taton, que j’appelle Moumoune parce qu’elle est maman maintenant. Son petit Côme vient de temps en temps nous rendre visite dans le studio lors des répétitions. Lui aussi fait un peu partie de la famille. L’année dernière, il grandissait dans le ventre de sa maman pendant qu’on préparait l’émission. On est ravi de le voir en vrai maintenant." (sourire)

Aimeriez-vous devenir père à votre tour ?

"Oui, j’aimerais bien! J’ai toujours eu cette envie de paternité. Ça fait partie des projets. Je ne vois d’ailleurs pas ma vie future sans enfants. Pour moi, c’est l’aboutissement d’une vie. Plusieurs amis sont parents dans mon entourage et je suis jaloux, j’ai envie de faire la même chose." (sourire)

Vous fêterez bientôt vos 40 ans…

"Oui, l’horloge tourne ! Mais ça ne me fait pas trop peur. J’ai la chance d’avoir atteint un certain nombre d’objectifs professionnels. Place maintenant aux objectifs personnels ! L’année prochaine, je compte bien me poser un peu plus afin de prendre du temps pour ma famille et moi."


Corman: "Je veux bien remplacer n’importe qui"

Les fidèles du Week-end Bel RTL ont eu une jolie surprise ce samedi de 13 h à 15 h 30. En reportage pour Place Royale, Emilie Dupuis a laissé les commandes de la tranche de l’après-midi à Sandrine Corman, le joker officiel du Week-end Bel RTL. Un rôle qui plaît visiblement à l’animatrice de La Grande Balade : "Je veux bien remplacer n’importe qui si on me le demande", confie Sandrine Corman qui, bien que beaucoup plus présente en télévision, affirme que son lien avec la radio n’a pas été cassé. "Je suis contente de faire un peu de radio, ça me manquait depuis  Fast Food . J’aimerais évidemment être à la radio de façon plus régulière mais les grilles de programme sont faites pour l’instant, donc il faudra attendre."

Une émission récurrente le week-end ? Peut-être pas étant donné sa vie de maman active : "Tenir l’antenne le weekend de façon régulière serait peut-être un peu trop compliqué pour moi avec quatre enfants. Je préfère avoir un rendez-vous récurrent plus confortable la semaine", explique l’animatrice qui qualifie son ton de "léger et relax"en ce qui concerne les émissions du week-end.

Si plusieurs de ses émissions françaises n’ont pas tenu la route la saison dernière (Hair, le meilleur coiffeur ou encore Got to dance), Sandrine Corman a plusieurs cordes à son arc et reviendra bien en fin d’année sur RTL-TVI avec une émission spéciale archives et avec The Wishing tree, qui avait été déprogrammé à la rentrée : "En septembre, tout le monde a sorti ses grosses cartouches, donc mon émission a été déprogrammée. J’espère qu’elle trouvera son public en fin d’année", confie celle qui continue de gérer son business fashion avec son concept de boutique éphémère Up 2 You.