Bernard Montiel, à 58 ans, est un homme surchargé. Entre Cyril Hanouna et Isabelle Adjani…  

Qu’ont en commun le tatoué Philippe Bas (Profilage) et Bernard Montiel ? Les deux amis arborent, ce dimanche, premier jour du 55e Festival de télévision de Monte-Carlo, un joli bronzage… On le fait remarquer à l’hyperactif Bernard Montiel, qui en rigole : "C’est vrai que Cyril Hanouna (dans Touche pas à mon poste) se moque de moi avec ça ! Mais non, je n’ai jamais mis mes pieds dans un salon d’esthétique, encore moins pour y faire du banc solaire. Je déconseille très fortement cela, c’est cancérigène. Je n’y vais jamais ! Je privilégie les destinations ensoleillées… Et puis, je suis né au Maroc, il suffit que je reste 5 minutes au soleil et je suis black !"

L’animateur - mais pas seulement - vient de terminer le tournage de L’élan avec François Morel (dans lequel il tient le 3e rôle). Il sera aussi bientôt à l’affiche d’un film avec sa "copine" Isabelle Adjani et a "déjà commencé à apprendre" son texte (dans son propre rôle) pour Camping 3, qu’il tournera fin août. Bernard Montiel ne se plaint pas d’avoir "beaucoup de travail en ce moment"…

"Je ne suis pas un vrai acteur, dit-il. J’ai la chance de faire plein de choses différentes, je fais de la communication, je suis chroniqueur…" Au sein de l’équipe de Cyril Hanouna donc. "Il faut vraiment mettre son ego de côté parce que quand vous recevez une tarte dans la gueule… Ce n’est évidemment pas ce que je préfère. Mais rien ne me gêne là-dedans. Je suis très reconnaissant envers Cyril qui m’a appelé pour participer à Touche pas à mon poste . On me dit : Vous êtes chroniqueur avec toute la carrière que vous avez ? Moi, je m’en fous ! C’est formidable d’être chroniqueur. Vous pouvez arriver les mains dans les poches ! Vous n’avez ni la pression de l’Audimat ni de l’animation de l’émission . J’ai travaillé avec beaucoup d’animateurs différents, j’ai commencé avec Guy Lux et je peux vous dire que Cyril, il fait partie des grands animateurs."

Bernard Montiel est toujours présent, avec ses 58 ans qu’il ne porte absolument pas sur ses épaules. Probablement parce qu’il est "un vrai gentil. Je n’ai jamais trahi personne, je n’ai jamais été mauvais avec personne. Je n’ai jamais voulu piquer la place de qui que ce soit. Je suis quelqu’un d’honnête, je le dis clairement. Et il n’y en a pas beaucoup à la télé ! Cependant, continue-t-il, j’ai souvent dit que la télé n’était pas un but dans ma vie. Le bonheur n’est pas de passer à la télé. Il est au quotidien, comment on vit, notre rapport aux autres. Mais elle aide à tout mon travail, à tout le reste. C’est incroyable l’effet du vu à la télé ! Vous imaginez que ça fera 30 ans en septembre prochain que je fais de la télé ? On me l’a dit l’autre jour…"