Personne ne l’avait vue arriver. Pourtant, Pauline Nagy a eu ce "petit truc" qui a fait que les fauteuils de Marc Lavoine et de Vianney se sont retournés lors des Auditions à l’aveugle en mars dernier. " J’ai hésité à me retourner. Je suis venu alors que je ne suis pas encore totalement convaincu. On passe à côté de ce que tu peux vraiment donner. Je reste un peu sur ma faim. […] Mais il y a quelque chose chez toi ", lance l’interprète de Je m’en vais qui comptera, par la suite, Pauline parmi ses talents les plus prometteurs.

D’étape en étape, la jeune femme à la voix grave qui s’attaque aussi bien à du Barbara qu’à du Bob Dylan séduit, impressionne. Les médias français parlent d’elle comme d’une "révélation" ou d’une des "candidates favorites" de cette onzième saison. Le public voit en elle l’une des gagnantes potentielles de The Voice, la plus belle voix. Une chance pour une candidate belge. Et ce n’est pas Vianney qui dira le contraire. Comme les téléspectateurs, le chanteur croit en sa petite protégée qu’il a choisi de sauver lors des Cross Battles avec son unique vote de secours.

Entre Pauline et son coach, la complicité ne trompe pas. " Vianney est incroyable. Pas seulement avec nous mais aussi avec les talents des autres coachs. Il est gentil et à l’écoute. Il nous appelle et nous envoie des messages pour faire en sorte qu’on se sente le mieux possible. Je n’aurais pas pu rêver mieux comme coach. Il est comme on le voit à la télévision ", nous dit-elle.

Tout comme elle pourrait inciter les fans de Vianney à voter pour la jeune femme, l’exposition de cette bonne entente à des revers. "Après ma battle avec Henri, j’ai vu des commentaires assez choquants qui disaient que Vianney m’avait choisie pour mon physique et que si Henri avait eu du rouge à lèvres, il aurait sûrement été repêché", confie la jeune femme qui avoue avoir, dans un premier temps, été "blessée" par ces remarques. "Maintenant, j’ai pris du recul et je ne fais plus attention à tout ça. Il faut dire qu’à côté de ça, je reçois plein de messages positifs et bienveillants."

Ce samedi, la Namuroise montera sur scène pour la demi-finale en direct de The Voice, la plus belle voix. Une étape qui, si elle s’avère concluante, permettrait à la jeune femme d’accéder à la dernière ligne droite du télécrochet. Sera-t-elle la première Belge à gagner The Voice, la plus belle voix ? Tous les espoirs sont en tout cas permis vu le talent et le côté fédérateur de la jeune femme.