Elle est de retour dans "Touche pas à mon poste". Après avoir été écartée du plateau pour son soutien affiché à Marine Le Pen, Delphine Wespiser est revenue dans l'émission de Cyril Hanouna. Et son retour dans l'émission à buzz a été remarqué. Elle en a profité pour régler ses comptes avec le chroniqueur Matthieu Delormeau.

Matthieu Delormeau avait estimé que Delphine Wespiser aurait dû être écartée de Fort Boyard en raison de ses positions politiques. Il avait ensuite entamé une comparaison hasardeuse entre Dieudonné et la chroniqueuse.

La question a donc été posée: "Matthieu est-il allé trop loin avec Delphine en la comparant à Dieudonné?". Selon la principale intéressée, évidemment que oui. "Ça ne m’étonne pas et je pense que ça n’a étonné personne. Et c’est bien pour ça que ça n’a pas fait beaucoup de buzz. Matthieu, c’est le poison incarné. Je pense qu’il doit avoir un vrai mal-être en lui pour diffuser autant de haine. Est-ce qu’il y a une seule personne ici qui peut dire que Matthieu n’a pas de poison en lui ?", a questionné l'ancienne Miss France.

"Je ne suis pas étonnée parce que Matthieu rêve d’être comédien, alors il s’est peut-être dit que si je me fais virer, il peut prendre ma place. Si ça se trouve, la perruque bleue, ça lui va très bien. Bah manque de pot, je ne suis pas virée. Tu me fais pitié. Il y a deux choses que tu aimes: l’argent, et tu t’aimes toi-même. D’où vient autant de méchanceté? Ton mépris, il vient d’où en fait ?", a lancé Delphine Wespiser.


"Capable de vendre sa mère et son père"

La chroniqueuse ne s'est pas arrêtée là. Elle estime que Matthieu Delormeau est "prêt à tout pour le buzz. Il serait capable de vendre sa mère et son père pour le buzz."

Une remarque qui, après tout un lot d'invectives, n'est pas passée auprès de Matthieu Delormeau et de certains téléspectateurs. "Cyril, je vais m’arrêter là, c’est grotesque. Elle insulte ma mère qui n’est plus là. J’ai du poison en moi, je suis une merde. Je pensais qu’il y aurait un petit débat de fond. Je vais m’arrêter là", a réagi l'homme sur le plateau. 

Sur les réseaux sociaux, certains soutiennent Delphine. D'autres relèvent un manque cruel de respect et de décence.