Après un suspense de plusieurs jours, la nouvelle est tombée : c'est bien Joe Biden qui deviendra le prochain président des Etats-Unis.

Comme de nombreux américains qui attendaient que les résultats soient confirmés, Anthony Kapel "Van" Jones, commentateur sur CNN et ex-conseiller de Barack Obama, n'a pas su retenir ses larmes. "C'est plus facile d'être parent ce matin, c'est plus facile d'être père. Aujourd'hui, c'est plus facile de dire à ses enfants : dire la vérité, c’est important, être quelqu’un de bien c’est important".

"Et c'est plus facile pour beaucoup de gens. Si vous êtes musulman dans ce pays, vous n'avez plus à vous inquiéter que le président ne veuille pas de vous ici. Si vous êtes un immigrant, vous n'avez pas à vous inquiéter de savoir que le président est heureux que votre bébé vous ait été arraché."

Il a ensuite fait référence au mouvement Black Lives Matters et I can't breathe, créés après le décès d'afro-américains. "C'est quelque chose de gros pour nous, de trouver un peu de paix et de repartir de zéro", explique-t-il.

"Il est important d'être un homme bon. Je veux que mon fils regarde ça."

Sur les réseaux sociaux, les mots du commentateur ont émus. Les réactions sont nombreuses et beaucoup saluent ses paroles fortes. Beaucoup voient l'élection de Joe Biden et Kamala Harris comme un renouveau pour une Amérique encore trop divisée, y compris sur les questions raciales.