Télévision Cauet sort sa première autobiographie. L’animateur radio n’y est pas sur la même longueur d’onde que ses camarades.

"Je n’avais jamais écrit sur ma vie", confie le célèbre animateur télé et radio, 46 ans, au sujet de son premier livre, co-écrit avec le journaliste Yves Quitté, T’es habillé comme tout le monde mais tu ne ressembles à personne !. "Sans tomber dans le cliché du mec qui a 50 ans et veut écrire ses mémoires. Je sentais juste que c’était le bon moment. Je voulais quelque chose avec une vraie sincérité sur ma vie, avec comme message, entre les lignes, cette idée qu’il faut croire en ses rêves. On est donc partis sur un livre très très personnel et plus compliqué qu’un simple recueil de souvenirs."

Entre la perte de ses parents, sa maladie ("une belle phlébite où j’ai failli mourir") ou encore ses tocs (la saleté, le bruit ou quand quelqu’un... passe derrière lui) et ses anecdotes cocasses sur les caprices de stars, Sébastien Cauet passe à confesse dans cette autobiographie en forme de coulisses du paysage audivisuel français. Et surtout d’hommage à son paternel - l’auteur du titre de son livre - parti trop tôt. "Sans mon père, je n’aurais jamais fait ce métier. S’il y a bien quelqu’un qui m’a emmené partout, dans toutes les radios ou mes délires quand je mixais en club à m’attendre jusqu’à 3 heures du mat, c’est lui... Il a été extraordinaire ! Je suis triste qu’il n’ait pas pu voir l’apogée ni les fruits de son sacrifice. Je le vois encore dans mes rêves, régulièrement, où je lui offre un cadeau. Il y aura toujours ce goût d’inachevé. J’aurais bien voulu lui renvoyer la balle."

Vos enfants Valmont et Ivana suivent-ils vos traces ?

(...)