Dans le troisième épisode de cette 32e saison de Fort Boyard, plusieurs détails n’ont pas échappé aux fans inconditionnels du jeu de France 2 (lequel est aussi diffusé sur la RTBF). Après l’exploit de Maëva Coucke, Miss France 2018, qui est devenue la première femme à participer - et à réussir ! - à la célèbre épreuve de la catapulte propulsée à plus de 80 km/h, c’est l’épreuve de la cage qui a subi un contretemps insolite samedi soir. "C’est la première fois que l’on arrive à casser un pilier ", s’amuse Olivier Minne lorsque le pilier cède sous le poids de l’athlète Ladji Doucouré (vu aussi dans Danse avec les stars) et Big Boo. Une scène mémorable !

Tout comme celle d’un certain Passe-Muraille, l’un des célèbres nains et serviteur du Père Fouras. Le collègue de Passe-Partout, qui a souvent pour habitude de porter des déguisements farfelus afin d’expliquer la prochaine étape du jeu, a ici surpris tout le monde. En effet, Passe-Muraille a décidé de repousser ses limites, comme les candidats, en apprenant à parler avec le manuel Apprendre à parler pour les cancres. Avec son humour légendaire et muni d’un ballon gonflé à l’hélium, le messager a inspiré l’air du ballon et a ainsi fait entendre sa voix modifiée par le gaz hilarant. Habituellement muet, Passe-Muraille a ainsi réalisé un joli tour de passe-passe qui a marqué les téléspectateurs. "Il est malin Passe-Muraille : pour camoufler sa voix, il utilise de l’hélium, peut-on notamment lire sur Twitter. Mais il a parlé !"