Le 4e live est passé sous la barre des 300.000 téléspectateurs. À redresser !

Il y a toujours eu, historiquement, une période de flottement durant toute une saison de The Voice Belgique. Elle intervient rarement - si pas jamais - durant les auditions à l’aveugle. Au contraire des battles et de quelques lives qui semblent perdre, en cours de diffusion, de leur intérêt.

Cette saison, le constat est clair pour la RTBF. Le 4e live de The Voice a établi un triste record : celui de la plus faible audience depuis le lancement de cette 6e édition, avec 256.887 téléspectateurs seulement.

S’il n’y a pas péril en la demeure, il est cependant grand temps de refaire jaillir la flamme dans les yeux des téléspectateurs. Même la venue de la sensation du moment, LP., sur le plateau n’y a rien fait mardi soir. L’émission a attiré moins d’un téléspectateur sur 5.

Depuis un mois maintenant, le télécrochet de la RTBF perd de semaine en semaine des milliers de téléspectateurs. Laissant ainsi le champ libre à RTL-TVI, qui diffuse à la même heure le mardi la série Bones (rien de très événementiel donc, au contraire de Top Chef le lundi), pour se placer en tête des audiences de la soirée.

Pis, entre le live 3 et le live 4 d’avant-hier, ce sont près de 100.000 fidèles qui ont déserté le programme. Les explications sont simples et pas forcément alarmantes : tout d’abord les vacances de Pâques sont rarement vectrices de fortes audiences, surtout pour un programme familial. Ensuite, c’est maintenant, dès la semaine prochaine, que les choses les plus sérieuses et surtout plus palpitantes vont commencer : on entrera en phase de demi-finales et de finale.

Le mardi 2 mai, même sans télécrochet sur son antenne, La Une gardera une sonorité très The voice puisque Maureen Louys et Jean-Louis Lahaye présenteront une soirée spéciale Eurovision où les tubes du concours seront réinterprétés par des talents emblématiques du télécrochet de la RTBF.