Jeudi dernier, l'équipe de "Balance ton post" invitait Patrick Bellier qui est un pneumologue ouvertement anti-masque. Ce dernier avait été grillé par un membre du public en effectuant un salut nazi. Le pneumologue n'avait d'ailleurs pas nié les faits. Cyril Hanouna, qui présente l'émission, n'avait pas hésité une seconde et avait choisi de l'évincer du plateau. C'était d'ailleurs la deuxième fois en peu de temps qu'il prenait cette décision radicale après l'altercation avec Jean-Pascal Lacoste.

Sur les réseaux sociaux, Cyril Hanouna a été accusé d'avoir monté cette altercation de toute pièce. Cette personne du public, Andréas, aurait été rémunérée pour faire cette annonce afin de créer du buzz autour de l'émission. Présent sur le plateau de l'émission hier, Andréas a avoué avoir été menacé sur les réseaux sociaux. "Oui effectivement, j'ai reçu plusieurs messages de haine. On m'a tout d'abord dit que j'étais une poucave (NDLR une personne à qui l'ont ne peut pas faire confiance, qui révèle nos secrets à qui veut les entendre). On m'a également dit que j'étais un collabo et que j'avais été payé par Cyril." Cette version a rapidement été réfutée par la star de C8.


L'animateur explique avoir également été la cible de menaces. Avec de nouvelles images assez explicites, il a tenu à s'expliquer. "J'ai reçu pas mal de messages de haine, et des menaces de mort. On m'a dit que j'étais une balance... D'ailleurs, j'aurais aimé que la DILCRAH, Délégation Interministérielle en charge de l'Antisémitisme, m'apporte un minimum de soutien. Car j'ai fait ça, on me traite de collabo... Je veux expliquer aux gens que c'est tout l'inverse, j'ai voulu dénoncer un acte antisémite. Que la personne soit antisémite, ou non, ce geste, il n'avait pas à le faire. C'est banalisé alors que ça reste un geste atroce."