Télévision Maud et son mari Jean-Luc se dévouent corps et âme pour faire de leur maison un petit coin de paradis.

C’est dans leur quartier tranquille d’Archennes, village de Grez-Doiceau que Maud, Jean-Luc et leurs deux enfants sont revenus de Paris samedi soir au lendemain de la finale de Koh Lanta. Quelques amis leur ont fait la surprise d’être présents pour leur retour.

Voilà une quinzaine d’années que Maud et Jean-Luc ont élu domicile dans cette belle commune du Brabant wallon. Leur propriété, ils l’entretiennent à la sueur de leur front, en toutes saisons, nous disent leurs voisins.

Le couple met du cœur à l’ouvrage pour faire de sa maison un véritable cocon. "Leur jardin fait 25 ares comme le mien et Maud se donne à fond pour l’entretenir, nous confie Jonathan, qui habite juste à côté. C’est une force de la nature, elle a de l’énergie à revendre. Lorsque je suis arrivé ici il y a quelques mois et que je galérais avec la rénovation de la maison, elle est venue m’aider à tondre la haie ! Je suis très content de l’avoir comme voisine. Ça ne m’étonne pas du tout qu’elle ait gagné."

À l’image de son implication sur le camp de Koh Lanta et dans les épreuves, Maud est dévouée, courageuse et déterminée. Tout comme Jean-Luc, son mari depuis 25 ans. "Ils ont la maison qu’ils ont toujours voulu avoir, affirme Fabien, qui a vécu pendant plusieurs années dans la maison d’en face. Ils sont très constants, toujours à embellir leur jardin. J’ai toujours été étonné de leur persévérance, de leur envie de bien faire les choses." C’est à ce moment-là que Fabien est coupé par sa compagne : "Combien de fois ne les ai-je pas déjà vue travailler sous la pluie sur un échafaudage ou encore à pousser des brouettes remplies de briques en montant et en descendant son allée ! Elle travaille même plus que son mari (rires)"

Et à Fabien de reprendre "Étant moi-même homme de métier, je suis admiratif de ce qu’ils ont fait. C’est le but de chacun d’arriver jusqu’au bout de ses rêves Eux l’ont fait et c’est mérité. Et cette victoire dans Koh Lanta, c’est encore une belle récompense."

Maud est donc restée fidèle à elle-même aux Fidji : une personne sincère et joviale qui attire la sympathie. "Elle est restée concentrée tout au long de l’émission. C’est tout elle : elle est disposée à dialoguer. Dans ce stress constant que connaissent beaucoup de ménages, elle s’intéresse malgré tout aux petites choses du quotidien des gens", souligne Fabien.

Le beau-père de Fabien, Angel, qui l’a rejoint sur le pas de la porte tient encore à ajouter : "Tous les jours, qu’il fasse froid ou pas, je la vois marcher et faire la boucle derrière chez nous. Elle a une énergie dingue."