Avec 4,8 millions de Français devant France 2 l’an dernier, le pilote du Crime lui va si bien a gagné son pari. Ravie, la chaîne de télévision a commandé deux nouveaux épisodes de la série policière qui mise sur son côté comique et sur la présence de plusieurs scènes cocasses. On y retrouve Claudia Tagbo dans le rôle de Gaby Molina, une capitaine de police aux méthodes parfois à limite de l’illégalité. "Il y a des homicides et des crimes. Elle les prend très au sérieux mais il y a toujours une petite pointe d’humour", explique-t-elle aux caméras de France 2. "C’est un peu comme le Columbo qui vous attrape à la gorge et qui ne lâche pas. Elle est entière, un peu bourrue comme ça. Mais, dans tous les bourrus, il y a beaucoup de tendresse… (sourire)"

"Comme chien et chat"

"Si elle (Gaby Molina, NdlR.) peut enlever un scellé et le remettre après, discrètement, pour éviter la paperasse, elle va le faire ! Elle veut bien faire les choses mais elle n’y met peut-être pas la forme", indique la comédienne dont le personnage va devoir enquêter aux côtés de Céline Richer, lieutenante au caractère bien différent du sien.

"Céline Richer est une flic efficace, très studieuse, carrée et pas très fantaisiste. Le personnage de Gaby la détend, la décoince", explique Hélène Seuzaret, l’interprète de la lieutenante. "Céline ne comprend pas vraiment la manière d’enquêter de Gaby. Et, Gaby trouve Céline sans doute un peu trop stricte. Mais, il y a une vraie affection entre elles. Elles s’entraident. Elles sont liées."

Mais, les deux femmes ne sont pas simplement collègues, elles habitent également sous le même toit, ce qui donne souvent lieu à quelques étincelles… "La cohabitation est un peu difficile pour Céline parce qu’elle y va, Gaby… En plus, elle est chez Gaby qui est un peu envahissante. […] En fait, elles sont un peu comme chien et chat", ajoute Claudia Tagbo.

Diffusé sur La Une, ce jeudi 7 jenvier à 20h35 sur Ma Une, l’épisode Un caveau pour deux est également à retrouver sur France 2, ce vendredi 8 jenvier pour les distraits.