La qualification de la Squadra azzurra pour la finale de l’Euro de football mardi soir n'y change rien, depuis lundi, l’Italie est en deuil. L’une des stars les plus populaires du pays s’est éteinte. Comédienne, danseuse, chanteuse et présentatrice de télévision adulée, Raffaella Carrà est morte à l’âge de 78 ans. Elle laisse une immense vide dans le paysage médiatique italien où ses émissions, après des décennies, faisaient toujours le plein de téléspectateurs.Idem en Espagne et en Amérique latine où elle était tout aussi vénérée.

Italien de Belgique, Bruno Bazz est un admirateur de Raffaella Carrà. Le premier aurait-on tendance à écrire lorsqu’on l’entend en parler. Et n’allez surtout pas dire de lui que c’est un fan, ce qualificatif le repousse. "Fan, ça m’a toujours un peu déranger. J’ai l’impression qu’il s’agit de cette personne qui suit l’artiste où qu’elle aille. Moi, je suis un admirateur."

Son témoignage audio est à découvrir ici.