Comme prévu, le prix de l'abonnement sera de 6,99 € par mois, ou 69,99 € par an. Et la première saison de The Mandalorian sera immédiatement disponible.

Enfin ! Près d'un an après les Pays-Bas et six mois après la France, nos voisins immédiats, nous allons pouvoir à notre tour accéder aux contenus de Disney +. La plateforme de streaming aux grandes oreilles rondes, c'est désormais officiel, sera disponible sur notre territoire dès le 15 septembre. Il avait été promis que ce serait pour l'été, la société a tenu parole, même s'il s'en est fallu de peu pour que ce ne soit pas le cas. Côté prix, aucune surprise, c'est le même que chez nos voisins immédiats: 6,99 € par mois, ou 69,99 € annuellement (ce qui fait l'abonnement à 5,83 € par mois). Un tarif très bas par rapport à Netflix, qui devrait inciter de nombreux Belges à tenter l'expérience. Et à ce prix-là, il peut y avoir quatre appareils connectés en même temps, sans la moindre publicité.

D'autant que côté programme, il y a du lourd. Avec en tête d'affiche la série événement (et formidable, les fans de Star Wars vont se régaler), The Mandalorian. La première saison du spin-off de Star Wars sera d'emblée au programme, ce qui tombe bien, puisque sa suite est annoncée à partir du mois d'octobre. Attention, au contraire de Netflix, les séries ne sont pas ajoutées intégralement au catalogue d'un seul coup, mais au rythme d'un épisode par semaine.

Parmi les autres événements, citons High School Musical: la série ou Le monde selon Jeff Goldblum, une série documentaire sur les petits secrets du quotidien. Pour les fans, ce sont avant tout des cerises sur le gâteau: toutes les enquêtes montrent que la grande majorité des abonnés à Disney + en profitent surtout pour revoir les classiques du dessin animé et l'immense catalogue Disney et Fox (avec, entre autres, Indiana Jones et tous les films Marvel).

La Belgique ne sera pas la seule servie le 15 septembre: le Portugal, la Norvège, le Danemark, la Suède, la Finlande, l'Islande et le Luxembourg pourront aussi s'abonner à la plateforme de streaming qui compte déjà 54 millions de souscripteurs.

Plus que quelques semaines à attendre...