Trois ans qu’on ne l’avait plus vu distiller son second degré et son autodérision sur scène, au contraire du cinéma ( Plans de table, Les Seigneurs, Boule et Bill, etc. ), le presque quinquagénaire (49 ans) est bel et bien de retour. Et À l’état sauvage cette fois ! Dans ce nouveau one-man-show, Franck Dubosc s’exile volontairement à l’autre bout du monde, loin de toute civilisation et au contact de la nature, dans le but de retrouver celui qu’il avait l’impression d’avoir perdu : lui-même. "Depuis que je suis devenu papa (de deux fils, Raphaël et Milhan, NdlR), je me sens plus sensible, confie l’humoriste français. J’assume beaucoup plus ce que je fais surtout. J’ai plus envie de me plaire à moi qu’à tout le monde. J’évite le consensuel. "

Le comédien, qui brasse pourtant un public large, s’explique. "Avant, je devais plaire à tout le monde et ne déplaire à personne. C’était fatigant. Mais en faisant cela, on se fait aussi détester par d’autres ! Donc, quitte à me faire aimer ou détester par quelqu’un, autant que je sois moi-même." En un mot, qui l’aime le suive… "Ça doit d’ailleurs se sentir que je suis plus sincère aujourd’hui. Je rigole avec le public comme je le ferais avec mes amis. Je ne fais plus attention à ce que je dis."

Mais qu’est-ce qui fait rire en 2013 alors, selon Franck Dubosc ? "Les petits travers de la vie quotidienne fonctionnent toujours, souligne l’humoriste. On peut aussi parler des hommes, des femmes et de l’amour. De mes enfants. La sincérité et la folie surtout font rire. Tout semble permis aujourd’hui. Même amener un singe sur scène ! (sourires) Je n’aurais jamais osé le faire auparavant. On ne se prend plus du tout au sérieux aujourd’hui, on déconne tous ensemble, avec le public ! Et c’est ce moment-là que j’adore."

Un nouvel humour qu’il pourra tester en grandeur nature dès ce dimanche lors de la soirée de clôture de Cap 48 sur la RTBF. Parrain de l’émission, Franck Dubosc a l’intention de se donner à fond afin de booster les promesses de dons. Et on n’est pas à l’abri d’une surprise avec ce champion du rire made in beau gosse attitude.



"À l’état sauvage", le 18 octobre au Forum de Liège et le 19 octobre (à 16 h et 20 h 30) au Cirque Royal de Bruxelles. Tickets : 02/218 20 15 ou sur www.c-live.be