Tout fraichement élu conseiller communal de l'opposition à Koekelberg, Lucas Ducarme, qui n'est autre que le frère du ministre, Denis Ducarme, se positionne à son tour dans le camp d'Emmanuelle Praet, la chroniqueuse suspendue de RTL TVI dont tout le monde parle depuis 48h. 

Et celui qui espère bien obtenir un mandat de conseiller de police au sein de la zone Ouest de Bruxelles (Koekelberg, Ganshoren, Berchem-Sainte-Agathe et Molenbeek), dénonce un nouvel acharnement dans le chef des membres du parti Ecolo à l'égard d'Emmanuelle Praet. "Dans un post publié par l'échevin sortant Ecolo de Molenbeek, Karim Majoros (cfr. ci-dessous), il est à nouveau demandé de limoger Emmanuelle Praet de la zone de police Ouest où elle assure une fonction de communication interne. C'est de l'acharnement pur et simple, totalement scandaleux. 

Il poursuit : "Je suis stupéfait du comportement d'Ecolo. On ne peut pas demander davantage de débats et exiger à la fois qu'elle soit écartée. C'est du sectarisme. On ne peut pas avoir une pensée unique. C'est refuser le débat. Poursuivre cet acharnement de la sorte, ce n'est rien d'autre que de vouloir baillonner le débat et c'est éloigner encore toujours un peu plus le citoyen du débat", poursuit Lucas Ducarme. Ce dernier, s'il est élu conseiller de police le 3 décembre prochain, compte bien interpeller le conseil au sujet de la sortie de Karim Majoros, afin, dit-il, de s'assurer que "l'acharnement d'Ecolo à échoué", au sujet d'Emmanuelle Praet, toujours active au sein de la zone de police Ouest.