Télévision Pour la deuxième fois depuis son lancement, la série US s’arrête "définitivement".

On commence par connaître la chanson. En 2006, après huit ans d’existence, Will&Grace, série US relatant les aventures de deux colocataires ; Will, un avocat homosexuel, et sa meilleure amie, Grace, une décoratrice d’intérieur complexée, prenait définitivement fin sur NBC avec un épisode intitulé The Finale. Un arrêt qui a créé un véritable tollé parmi les fans de la série.

Ceux-ci ont toutefois obtenu gain de cause, onze ans plus tard, lorsque le réseau américain a décidé de relancer la série - pionnière dans la représentation de l’homosexualité sur le petit écran - toujours avec ses deux acteurs principaux Eric McCormack et Debra Messing.

La vague de revivals qui inonde aujourd’hui le petit écran a toutefois ses limites. Trois saisons après son retour à la télévision, Will&Grace est, à nouveau, contrainte de dire adieu à son public. Cette fois-ci au terme de sa onzième saison - 18 épisodes - qui sera diffusée au début de l’année 2020.

C’est sur Instagram que son actrice principale, Debra Messing, a annoncé la mauvaise nouvelle. "Annonce pour les meilleurs fans du monde, ceux de Will&Grace. Nous voulions vous dire que ce sera la dernière saison du reboot. L’équipe créative s’est rassemblée et a décidé que c’était le moment de dire au revoir. Nous avons été très chanceux d’avoir eu l’opportunité de nous réunir et de jouer dans la série à nouveau. On ne devait revenir que pour dix épisodes mais, grâce à vous, les fans, la série a tourné pendant trois ans supplémentaires. Quel miracle !", écrit l’actrice. "Nous nous engageons à ce que cette saison soit la meilleure et pour conclure l’histoire de Will, Grace, Jack et Karen d’une façon juste. Merci @NBC et @bobgreenblattpics pour nous avoir rassemblés. Nous avons, à nouveau, été gâtés par de brillants auteurs et producteur, et la meilleure équipe de la ville. On vous aime tous."

Un deuxième adieu pour revenir de plus belle d’ici quelques années ? Avec Will&Grace, on ne sait jamais ce qu’il peut arriver…