Deux saisons de Koh-Lanta seront diffusées dans les prochains mois. La première, tournée en Polynésie française le mois dernier, devrait débarquer au printemps sur nos écrans. La seconde, elle, doit encore être totalement mise sur pied. Il s'agira d'une nouvelle édition "All Stars" qui mettra donc en compétition des aventuriers emblématiques.

Cela ne semble pas ravir tout le monde. Plusieurs anciens candidats du jeu d'aventure de TF1 ont en tout cas déjà fait part de leur mécontentement. C'est le cas d'Anthony, qui avait participé à la 11e saison en 2011. On l'avait ensuite vu dans les Anges 4 quelques mois plus tard. "Un Koh-Lanta spécial blacklistés ce serait sympa... Les héros ont tous eu leur chance minimum 2 à 3 fois, c’est bon là", a-t-il écrit.

Or, Adventure Line Productions, la société qui produit Koh-Lanta, est très claire avec les anciens participants qui se reconvertissent dans la télé-réalité: pas question d'espérer un retour sur une île déserte. "Ce qui est dommage, c'est qu'ils le savent : ils partent sur quelque chose qui est très incompatible avec l'esprit de Koh-Lanta", s'était justifiée Alexia Laroche-Joubert, la patronne d'ALP, dans une interview à Télé-Loisirs l'an dernier.


Une autre ancienne aventurière s'est elle aussi étonnée de l'annonce de cette nouvelle édition "All Stars". Pas n'importe laquelle, puisqu'il s'agit d'Amel, grande gagnante de la saison 2 en 2002. "Non, je ne veux pas refaire Koh-Lanta", tempère-t-elle. "Mais Koh-Lanta a 20 ans, pas 10. Alors merci de prendre des candidats des dix premières saisons aussi."

Il est vrai que les dernières éditions regroupant des anciens aventuriers emblématiques ont souvent privilégié les saisons les plus récentes. Le message sera-t-il entendu par ALP au moment de l'élaboration du casting ?