L'Ukraine, le grand favori des bookmakers (et ses 5 millions de vues sur Youtube avec son Kalush Orchestra sur le titre Stefania à mi-chemin entre chant traditionnel et rap ukrainien), a donc obtenu son ticket pour la finale de l'Eurovision. Malgré la situation compliqué du pays, le groupe a tenu à participer avec un message de paix -et un hommage à la mère du fondateur du groupe- et non politique. Beaucoup de de drapeaux ukrainiens étaient présents dans la salle, tout comme chez certains participants (Lituanie).

17 pays participaient à la première demi-finale de ce soir et seulement 10 d'entre eux pouvaient décrocher le sésame de samedi. Sur le thème de The Sounds of Beauty, la soirée fut de grande qualité musicale avec une mise en scène entre eau et feu qui a ravi les téléspectateurs. Outre les "big five" déjà qualifiés (la France, l’Espagne, le Royaume-Uni, l’Allemagne et l’Italie), il restera donc encore dix autres tickets à pourvoir ce jeudi (jour de passage de notre porte drapeau) pour la grande finale.

Si l'Albanie a surpris avec sa chanteuse à la chorégraphie suggestive, une sorte de Madonna albanaise énergique, elle n'a pas été retenue. Au contraire du bal musette moldave. Pour leur troisième participation, Zdob şi Zdub & Advahov Brothers ont fait fureur avec leur folklorique Trenulețul en mode carnaval ou kermesse festive moldave. Un groupe aussi délirant dans le son que dans ses costumes.


Des Daft punk loufoques

Sans oublier ceux qui ont la banane, au sens propre comme au figuré. A savoir le duo norvégien complètement allumé. Surnommé le plus gros groupe de la galaxie en stipulant qu'ils existent depuis 4 à 5 milliards d'année sur leur planète natale qu'est la lune, Subwoolfer pousse le délire jusqu'au bout. Une allure déjanté comme seul l'Eurovision en a le secret. Avec leur titre Give Tha Wolf a Banana, Subwoolfer sont en fait des loups jaunes danseurs en smoking. Leur chorégraphie sautillante à la Gangnam style risque de faire fureur sur ce titre électro délirant. On se croirait dans Mask Singer ou être témoins des nouveaux Daft Punk loufoques.


Entre un hommage à la regrettée star de la télévision italienne Raffaella Carra qui devait présenter la soirée et la présentation de la chanson en breton de la France ou du duo italien, on notera aussi que la Suisse, l'Arménie en mode folk, l'Islande, la Lituanie (et sa chanteuse "à la coupe Mireille Matthieu" dixit Maureen Louys), le Portugal, la Grèce ou encore les Pays-Bas ont aussi eu leur ticket pour la finale du 14 mai. Rendez-vous ce jeudi soir, sur Tipik, pour suivre la prestation du Belge Jérémie Makiese sur Miss You.