Good evening Europe, we gonna rapapap tonight !  

Dimanche 17 mai, 18h, cérémonie officielle d’ouverture du 60e Concours Eurovision de la chanson. Les 40 participants défilent sur le tapis rouge. Vêtu d’un élégant costume noir et blanc, Loïc s’avance main dans la main avec BJ Scott. "C’est quand même impressionnant pour un mec de 19 ans qui passe dans un truc regardé mondialement… Il a besoin qu’on lui tienne la main par solidarité… Il a 19 ans bordel, you know. On est super-potes et coéquipiers."

Des fans allemands entonnent un joyeux "We want to rapapap with you tonight !" Loïc se prête au jeu des interviews tout le long de ce parcours très hollywoodien… Alors, stressé ? "Non, je suis cool… On arrive avec quelque chose qui me correspond vraiment. Je me sens bien parce que cette chanson, c’est mon monde à moi."

Lundi 18 mai, votes des jurys pros

Alors, Loïc, pas trop nerveux par rapport à l’enjeu de ce soir ? "Non, vu que j’ai pu tout superviser, je me sens chez moi et suis tranquille…"

Mardi 19 mai, 21h, demi-finale live

La Belgique passe en 3e position. Le public découvre une performance électro-pop ultra-contemporaine. Loïc et ses choristes sont en top forme. Seuls 10 pays seront retenus pour la finale. Suspense atroce. Au moment de l’annonce du 9e pays qualifié, Loïc s’adresse à l’équipe : "C’est cuit mais c’est pas grave, on s’est bien amusés, c’est le principal". Puis tombe le nom du 10e pays : "Belgium" ! La délégation vibre à l’unisson.

Conférence de presse, interviews, photos, selfies, autographes, gros bisous… "Loïc, we wanna rapapap with you tonight."

Il est 4 heures du matin quand l’équipe se couche, épuisée d’émotions mais emplie de bonheur. Les deux jours suivants sont dédiés aux interviews. Katia, manager chez Sony Music, est inondée d’appels. Toutes les demandes sont acceptées.

Ce jeudi après-midi, 40 fans belges de l’Eurovision s’étaient réunis à Vienne autour d’un apfelstrudel. Ils se souviendront longtemps du cadeau que leur a fait Loïc en venant les saluer en personne…

Entre deux selfies, des fans lui demandent s’il est stressé. Non non, ça va…

Vendredi 22 mai, veille de la grande finale

Les bookmakers publient leurs pronostics actualisés : la Belgique serait carrément dans le top 5 !

15h, 1re répétition générale. En coulisses, Loïc et ses partenaires de scène dansent sur la fin de la chanson australienne, avant d’entrer en scène devant un parterre de photographes et sous les cris d’un public conquis…

21h, nouvelle répétition générale, et non des moindres : les jurys pros attribuent leurs votes finaux. Stressé Loïc ? "Non, je veux juste que les gens s’amusent et moi aussi, avec mon équipe !"

Samedi 23 mai, jour J. Dès 21h, des centaines de millions de téléspectateurs suivront l’événement, de Bruxelles à Moscou, de Madrid à Bakou. Et même à Melbourne, où il sera 5h du matin.

Chez nous, 11 millions de paires de doigts se croiseront. Et quelque chose nous dit que Loïc ne sera pas stressé…