Dimanche dernier, les téléspectateurs d’Expédition Pairi Daiza sur RTL-TVI ont pu suivre les aventures de Marie-Julie et sa fille de trois ans et demi, Sophia, au parc Pairi Daiza. Une première activité en tête à tête pour la mère et la fille qui ont eu l’occasion de passer une nuit dans l’un des fabuleux hôtels du parc animalier. "On n’a jamais eu l’occasion de loger à Pairi Daiza. C’est une grande première. Et, j’ai sauté sur l’occasion parce qu’après un long confinement comme ça et deux petits enfants à la maison, on a juste une envie, c’est de prendre l’air", explique Marie-Julie qui a découvert, admirative, la Dernière Frontière, partie du parc qui met à l’honneur la Colombie Britannique, sa faune et sa flore. "On est directement dans le bain. On se retrouve au Canada, presque."

S’endormir face aux ours et aux daims, ce n’est pas courant. "C’est clair que c’est un dépaysement !", lance la maman qui avait, quelques heures plus tôt, profité de la fermeture du parc aux visiteurs pour aller se balader avec sa fille. "C’était particulier parce que nous étions pratiquement les seules à nous balader dans le parc. Nous n’avons croisé qu’un couple pendant notre promenade. Ça change du Pairi Daiza rempli de visiteurs."

Pendant la nuit, Marie-Julie a fait de belles rencontres. "Le soir, quand Sophia dormait, je suis sortie sur la terrasse, dans le noir. Je me suis posée pour écouter le chant des oiseaux et, en une fois, j’ai vu un daim en face de moi avec ses yeux qui brillaient. C’était quand même dingue."

Pendant leurs deux jours dans le parc de Brugelette, Marie-Julie et Sophia ont suivi un programme sur mesure. Après avoir exploré l’Afrique, elles se sont dirigées vers le Royaume de Ganesha et y admirent les animaux qui y ont élu domicile. À commencer par les éléphants, ces géants aux grandes oreilles et à la longue trompe que la maman et sa fille adorent "imiter" à la maison. Elles font ensuite la connaissance d’un bébé orang-outang, né il y a quelques mois. Un événement quand on sait que les femelles orangs-outans mettent au monde, en moyenne, un nouveau-né tous les six à huit ans. "Le grand frère est arrivé et a commencé à faire le foufou. Il se retournait dans tous les sens. On a passé 25 minutes à le regarder faire un spectacle rien que pour nous", explique Marie-Julie.

Cap ensuite sur la Terre du Froid. Vient alors le moment que Sophia attendait avec impatience : la rencontre avec les manchots papous, des animaux dont elle imite la démarche à la perfection et s’avère être d’impressionnants nageurs.

Et, ensuite, le clou du spectacle : l’ours blanc." On se retrouve devant des milliers de litres d’eau. Et, en une fois, il y a ces deux ours blancs qui sont arrivés vers nous. C’est impressionnant de voir leurs grandes pattes nager comme des nageoires", raconte Marie-Julie. Les pattes de l’ours blanc sont, en effet, palmées jusqu’à la moitié des doigts, ce qui facilite la nage et leur permettent de nager des centaines de kilomètres sans s’arrêter.

Bilan de cette journée hors du commun ? "C’était démentiel !", lance Marie-Julie qui est ravie d’avoir passé ce moment privilégié avec sa fille. "Ça nous a permis de nous retrouver. Avec ce confinement, on n’a pas eu l’occasion de partir en vacances, à part partir à la mer du Nord. Donc, se retrouver ici, c’était totalement dépaysant. Ça nous a revitalisés. […] J’ai plein de tonus pour attaquer le restant de la semaine."

Interview > A.P.CONCOURS La Dernière Heure et Expédition Pairi Daiza (RTL-TVI) vous invitent à participer à un concours pour tenter de devenir soigneur d’un jour à Pairi Daiza. Toutes les infos sur : https://action.dhnet.be/pairi