À plus de 99% des voix, les actionnaires ont validé la modification des statuts ouvrant la voie à ce rapprochement. Annoncé en mai 2021, celui-ci doit être finalisé début 2023 après avoir reçu l'accord de l'Arcom (ex-CSA) et de l'Autorité de la concurrence.

"Certains opposants à l'opération disent qu'on est trop gros par rapport au marché français, d'autres qu'on est trop petit par rapport aux acteurs internationaux. Nous allons trouver un juste milieu", a déclaré Nicolas de Tavernost. Ce dernier a présidé ce qui devrait être la dernière assemblée générale du groupe qu'il dirige depuis plus de 20 ans et dont il avait piloté la création.

Un regroupement de TF1, propriété de Bouygues, et de M6 (mis en vente par l'Allemand Bertelsmann, actionnaire de RTL Group), donnerait naissance à un géant français sur le marché des droits audiovisuels, de la distribution de chaînes et de la publicité télévisuelle, avec environ 75% du chiffre d'affaires français de ce dernier secteur.