Depuis que ses parents sont séparés, que sa maman n’arrive plus à écrire ses romans d’amour et que son papa a arrêté de dessiner des comics sur les sauveurs du monde, Flora essaie de voir la vie avec cynisme. Pour ne pas être affectée. Jusqu’à ce qu’elle sauve la vie d’un écureuil "avalé" par un aspirateur de jardin.

Car très vite, Ulysses fait montre d’étonnants pouvoirs, comme les super-héros dont elle aime tant les aventures. Il faut juste qu’il apprenne à les contrôler.

Disponible sur Disney + à partir de ce vendredi 19 février, Flora&Ulysses met tout simplement Marvel à la sauce Disney. Avec une histoire familiale bourrée de bons sentiments à défaut de surprises scénaristiques et des personnages destinés à faire craquer les plus petits. Car le petit écureuil gaffeur leur ressemble comme deux gouttes d’eau.

Pour lui, le monde est merveilleux. Et, surtout, rempli de nourriture. Et, dans un premier temps, cela suffit à faire le bonheur du petit glouton, à la force démentielle, capable de voler et de se déplacer à une vitesse folle. Des atouts bien utiles pour échapper au policier bien décidé à éliminer ce petit fléau sur pattes.

L’estomac au centre de tout

C’est garanti d’avance, les enfants vont adorer cet écureuil qui ronronne comme un chat, écrit de la poésie se terminant systématiquement par une référence à son estomac, réalise des exploits fabuleux et commet des bêtises par gourmandise. Les parents, eux, s’amuseront à trouver des références à Wolverine, E.T., La Belle et le Clochard ou Captain Marvel. Et apprécieront les inclusions de cases de BD destinées à faire évoluer le récit ou dévoiler la pensée des protagonistes.

Tout cela est assez formaté, manichéen (le "méchant" du récit est caricatural à souhait et les autres d’une gentillesse jamais prise en défaut), bien enrobé de guimauve, mais plutôt plaisant à suivre. Un bon petit divertissement familial, donc. Que plus d’un kid voudra regarder en boucle.