On vous l'avait déjà annoncé, le cultissime jeu de France 2, Les Z'Amours, tire sa révérence. Le dernier numéro du programme a déjà été tourné et sera diffusé début juillet. Ce ne sont pas les audiences qui faisaient défaut -ni une mauvaise entente entre l'animateur et France 2- mais bien l'envie de la chaîne publique de se renouveler en apportant du nouveau. Bruno Guillon est d'ailleurs même bien parti pour être à la tête du jeu qui succédera aux Z'Amours à la rentrée.

Faire du neuf avec du vieux

En effet, au mois d'avril dernier, Bruno Guillon est venu tester la mécanique d’un nouveau jeu, produit par le groupe Banijay (N'oubliez pas les paroles). Selon le Parisien, il s'agirait d'une "adaptation d’Avanti un altro, un format Endemol/Shine (qui appartient au même groupe), lancé en Italie en 2011 avec succès et que TF 1 avait prévu de diffuser en 2017 avec Christophe Dechavanne et comme titre Au suivant." L'originalité de ce concept rebaptisé "Chacun son tour"? "Des candidats se présentent les uns après les autres pour tenter de prendre la place d’un champion et gagner jusqu’à 250 000 euros, précise ainsi le Parisien. Pour apporter une touche française, la production s’est inspirée d’un autre concept maison, celui de 'Cash ball' (diffusé en Allemagne) où des duos de participants jettent des boules dans des trous après avoir répondu à une série de questions pour atteindre le jackpot ou rester au moins dans la partie."

Le belge Olivier Minne, également dans la danse

Autre concept basé lui aussi sur de la culture générale est provisoirement provisoirement intitulé "Une équipe formidable", révèle le Parisien. Au programme de cette production du groupe A Prime (Joker, Mété à la cart, etc.)?  "Deux équipes composées d’amis, des membres d’une même famille ou de collègues (façon 'Une famille en or') qui s’affrontent autour de questions générales." Un pilote a été tourné avec Bruno Guillon mais Olivier Minne (Fort Boyard) aurait lui aussi passé des essais "dans l’hypothèse où ce jeu atterrirait sur une autre case, comme celle de Joker, le samedi après-midi", souligne toujours le Parisien.

La troisième production n'est autre que Sony Picture France, qui avait adapté « Les Z’amours » il y a 26 ans. Une filiale racheté par la société d'Arthur (Satisfaction) et qui a misé sur une autre programme de culture générale. "Un pilote sera mis en boîte dans les prochains jours", conclut le Parisien rappelant qu'une nouvelle fois, Bruno Guillon est pressenti à l'animation.