Jean-Michel Zecca le suit actuellement sur un voilier, pour un reportage attendu l’année prochaine sur RTL-TVi.

Ce mercredi, François Damiens sera de retour sur les grands écrans avec La danseuse, une évocation visuellement brillante de la vie de Loïe Fuller et d’Isadora Duncan, dans laquelle il donne la réplique à la plus célèbre des ados du 7e art, Lily-Rose Depp.

En attendant, et avant d’entamer sa première réalisation (Dany, l’histoire d’un père qui veut récupérer son fils à la sortie de prison), il s’offre un peu de bon temps au large de l’île bretonne de Groix. C’est là qu’il s’adonne à une de ses grandes passions, la voile. Le tout en compagnie de Jean-Michel Zecca et d’une équipe de RTL-TVi, pour un grand portrait attendu l’année prochaine sur les antennes de la chaîne privée.

François Damiens et la mer, c’est une grande histoire d’amour. Il avait déjà emmené sa famille sur un voilier en Grèce ou aux Baléares, et avait même traversé l’Atlantique d’Ouest en Est avec des copains en 1998. En 2013, il avait renouvelé l’expérience mais dans l’autre sens, du Havre à Itajaí au Brésil, lors de la Transat Jacques Vabre. "Je navigue depuis 25 ans en plaisance", expliquait-il à l’époque, juste avant de prendre le départ en duo avec le navigateur français Tanguy de Lamotte.

Une expérience forte en émotion qui lui a apporté de la sérénité. "C’est l’occasion de faire le point dans sa petite tête et de réfléchir aux choses auxquelles on n’a pas le temps de penser pendant l’année. Déjà sur terre, je suis quelqu’un de très contemplatif qui aime prendre son temps alors sur l’eau, je savoure. Je peux prendre une heure rien que pour peler un pamplemousse… Le fait de n’avoir rien autour de soi permet d’avoir des discussions plus approfondies, d’aller au bout des choses sans être dérangé par personne, ce qui est très rare. J’en profite aussi pour lire, parce que ma femme est très portée sur la littérature (rire)."

Au vu des premières images publiées samedi par Challenge Océan, d’évidence, il profite un maximum de la croisière avec Jean-Michel Zecca. Bon vent à eux…