Annoncée peu avant la finale diffusée vendredi, la création d’un fond destiné à la recherche sur le cancer du pancréas est l’hommage le plus tangible rendu à Bertrand-Kamal, le candidat de l’Est décédé peu de temps avant la diffusion de la dernière saison de Koh-Lanta. Vendredi soir, lors du direct, les candidats des 4 Terres ont été les premiers à y aller de leur poche pour alimenter ce fond.

La somme peut paraître misérable, 1 120 euros seulement, mais il convient de rappeler qu’on ne devient pas riche en participant à l’émission d’aventure de TF1. Contrairement à de nombreux autres jeux télévisés, les participants ne repartent pas des cadeaux plein les poches. Au regard des efforts consentis, les 100 000 euros dévolus au vainqueur ne pèsent pas lourd par rapport aux gains engrangés par les cadors des 12 coups de midi et autres programmes du genre. Ce n’est que depuis deux ans que ce gain n’est d’ailleurs plus l’objet d’une taxation par le fisc en France. Auparavant, il était imposable comme la DH l’avait expliqué en juin dernier.

Quant aux autres candidats, Ils sont rémunérés comme des travailleurs, à la journée. 25 euros bruts par jour tant qu’ils ne sont pas éliminés. Auxquels viennent s’ajouter 700 euros bruts pour la clause de confidentialité qu’ils doivent signer, avait annoncé Dylan, ancien candidat luxembourgeois (l'homme aux mocassins à glands...). 2 500 euros bruts pour les éditions spéciales. Quant au finaliste malheureux, depuis 2015, il ne touche plus les 10000 euros de consolation jusqu'alors attribués à celui qui navait pas les faveurs du jury final. Voilà qui relativise les critiques éventuelles.

Alexandra, lauréate des 4 Terres, a souhaité mettre un peu plus la main à la poche. Elle a annoncé son intention de reverser une partie de ses gains au Fond Bertrand-Kamal, tout en conservant la majeure partie de ceux-ci pour ses deux filles. Un geste à souligner, qui prouve une fois de plus combien Beka a compté lors de cette saison, en particulier pour les représentants de l’Est. Dont Alexandra. Celle-ci a insisté sur le rôle que le meneur de Verts a joué dans la réussite de son Koh-Lanta à elle. Son aventure avait en effet débuté de façon inquiétante, avec des coups du sort qui semblaient s’acharner sur elle par la voie de pépins de santé. C’est Bertrand-Kamal qui lui a redonné le moral pour poursuivre, n’a-t-elle cessé de répéter.