La chaîne M6 exige que Gilles Verdez, chroniqueur dans "Touche pas à mon poste", cesse sa "campagne de dénigrement" à l'encontre de Bernard de La Villardière.

Le journaliste et chroniqueur Gilles Verdez n'y a pas été de main morte au sujet du dernier épisode d''Enquête exclusive", consacré à l'amour et au sexe au Maghreb, diffusé sur M6 et présenté par le journaliste Bernard de La Villardière.

"C'était vraiment très mauvais cette émission. C'était hyper racoleur. […] C'est une stigmatisation des musulmans en permanence", a-t-il déclaré dans TPMP cette semaine.

Suite à l'intervention de Gilles Verdez dans l'émission de Cyril Hanouna, M6 a tenu à condamner les propos tenus, a demandé que la "campagne de dénigrement" s'arrête et "se réserve le droit d'attaquer tout propos diffamatoire à l'encontre de Bernard de La Villardière".

Gilles Verdez répond

Le chroniqueur de C8 se dit "choqué" par les propos tenus par M6, qualifiant ses arguments de "campagne de dénigrement" contre Bernard de La Villardière. Selon lui, le terme utilisé signifie que "c'est orchestré, volontaire ou que j'organique quelque chose contre lui qui serait d'une violence inouïe alors que ce n'est pas le cas".

Et Gilles Verdez d'ajouter: "Je regarde toutes ses émissions - et Dieu sait si c'est une purge - je donne mon avis sur 'Enquête exclusive'. Mais je le dis et je le redis, je trouve qu'il stigmatise les musulmans."