Sur 200 candidats à tenter de surmonter le nouveau parcours d’obstacles de Ninja Warrior, cette saison, seuls 28 candidats ont gagné leur place pour la grande finale de ce samedi soir, diffusée sur TF1. Malheureusement, cette année encore, la victoire ne sera pas belge puisqu’aucun de nos compatriotes ne se trouve à l’affiche de cette dernière ligne droite.

Parmi les derniers candidats en lice, 27 hommes et une seule femme, Maurane Jelic, une étudiante de 21 ans originaire de Saint-Étienne, en France. Même si représenter les femmes de la compétition n’était pas son objectif, cette dernière avoue qu’elle serait "super fière" de servir de modèle. "Ça montre que tout le monde peut y arriver, même moi avec mon petit 1,60 m !, dit-elle à France Bleu. Sur les réseaux sociaux j’ai reçu des messages de filles qui me disent qu’elles sont fans. Si ça leur donne envie de se mettre au sport c’est super cool !"

Également de la partie, le gagnant de la saison dernière, Jean Tezenas du Montcel, part grand favori. S’il s’impose ce samedi soir, cet ingénieur, fan d’alpinisme, sera le premier candidat à remporter deux fois de suite Ninja Warrior.

Des obstacles encore plus impressionnants

Pour le dernier numéro de la saison, Ninja Warrior a réservé la crème de la crème aux finalistes. Ceux-ci devront remporter quatre étapes composées de 17 obstacles avant de se mesurer à la fameuse et mythique Tour des Héros de 23 mètres de haut. Pour remporter la saison et empocher les 100 000 euros promis au vainqueur, il faudra la gravir en moins de 32,45 secondes afin de battre le record du champion Jean Tezenas du Montcel.